L’enjeu de l’Union européenne : L’exportation des déchets

L’enjeu de l’Union européenne : L’exportation des déchets

Le lundi 25 mars, Le conseil de l’Union européenne, une loi sur le transport des déchets a été voté pour inciter les organismes à recycler ses déchets dans un secteur local.

Le transport de déchets entre les pays membres de l’UE sera plus surveillé, les règlements sur l’envoi seront plus stricts : il faudra « obtenir l’approbation des autorités nationales du pays d’origine « mais également au pays destinataire, selon le site Euractiv. L’objectif est de réduire ces exportations, car on estime 32,7 millions de tonnes de déchets en 2020 sont transportés dans des pays tiers, selon le site Europarl.Europa.EU.

 Les pays qui ne faisant pas partie de l’OCDE (Organisation de coopération et de développement économiques) ont des mesures plus règlementées. Ainsi, le transfert des déchets est autorisé, seulement si le pays receveur est en mesure de trier ces déchets.

Le directeur de l’intégration des politiques et de l’économie circulaire, Stephane Arditi, souligne son importance : « le transfert de déchets en dehors de l’UE est […] une occasion manquée de [les] transformer en matières premières secondaires ».

Transferts illégaux

Ces réglementations sont instaurées afin de résoudre le problème des transferts illégaux de déchets, « On estime qu’entre 15 et 30 % des transferts de déchets sont illégaux » selon le site Euractiv ». Ces actions provoquent des risques, surtout si le pays n’a pas la capacité de les recycler, en entrainant les pays à extraire des matières premières.


Crédit Photo :

Pexel

Source :

L’UE renforce ses règles sur les transferts de déchets pour encourager le recyclage – Euractiv FR

Transferts de déchets: les députés adoptent des règles plus strictes | Actualité | Parlement européen (europa.eu)

Partager :
179
Auteur de la page

Noah Boutoumit

Rédacteur web