Une démarche d'économie circulaire : Offrir une seconde vie au matériel médical !

Une démarche d'économie circulaire : Offrir une seconde vie au matériel médical !

L’économie circulaire est un modèle qui favorise le réemploi, la réutilisation, la réparation et le recyclage des produits et des matériaux. Ce modèle permet ainsi d’allonger le cycle de vie et ainsi permettre de réduire l’exploitation des matières premières et l’accumulation des déchets afin de contribuer à la préservation de la planète dont les ressources sont limitées. Le secteur médical intègre de plus à plus ce type de ce modèle, en offrant une seconde vie « aux matériels adaptés à la perte d’autonomie liée à l’âge, au handicap ou à la maladie. »

En moyenne, plus de 40 % de ce type de matériel médical est utilisé entre 6 et 24 mois avant de ne plus servir. Plusieurs structures en faveur du réemploi des matériels de santé, telles que Recycl’Aides 34, Recyclothèque et Envie Autonome permettent de faciliter l’accès à ce type de matériel dont les revenus ne permettent pas l’achat du neuf, et ainsi de contribuer à la réduction de l’extraction des matières premières et l’accumulation des déchets.

Le dispositif Recycl’Aides 34 ambitionne de lutter contre le gaspillage et de faciliter l’accès au matériel médical à ceux dont les revenus ne permettent pas l’achat du neuf. Recycl’Aides 34 collecte gratuitement les matériels sur l'ensemble de l'Hérault, afin de les reconditionnent dans leurs ateliers de Sauvian et de Lodève pour ensuite les revendre.

Basée en Gironde, la structure dénommée La Recyclothèque collecte les fauteuils roulants, les loupes ou encore les lits médicalisés qui n’ont plus d’utilité auprès des particuliers ou des professionnels afin d’apporter ces derniers dans l’un des trente-six points d’apport volontaire répartis sur le territoire.

Quant à Envie autonomie, celui-ci est un réseau d’économie circulaire intervenant dans le secteur du réemploi du matériel médical. Lancé en 2015 à Angers, par le réseau Envie, dont l’activité consiste à rénover des équipements électriques et électroniques, en vue de leur réutilisation. Elle dispose de vingt antennes sur le territoire français vouées au traitement du matériel médical et au retour à l’emploi de personnes exclues du marché du travail. Les déambulateurs, fauteuils roulants et autres sièges de bain sont collectés grâce aux dons, pour ensuite être triés afin d’être reconditionnés puis réemployés . Par la suite, le matériel médical peut être loué ou vendu deux fois moins cher que le matériel neuf et est garanti deux ans.


Source : Magazine Santé

Crédit : Pexels

Partager :
Auteur de la page

Belgin Karaoglan

Modérateur

Belgin Karaoglan