Un site universitaire dans le Doubs réhabilité grâce à l’économie circulaire

Un site universitaire dans le Doubs réhabilité grâce à l’économie circulaire

 

À Besançon, dans le Doubs, l'Etat pilote un chantier de réhabilitation d’un site universitaire dans un bâtiment ancien en systématisant une démarche d’économie circulaire notamment via le réemploi des matériaux.

Dans le centre de Besançon, le « bâtiment N » de l'ancien quartier de l'Arsenal a été mis à nu. De l'édifice militaire du XIXe siècle. De ce bâtiment militaire du XIXe siècle, transformé en site universitaire dans les années 1970, il ne reste que les murs extérieurs et les pignons. Tout le reste a été stocké à proximité.

L’ensemble des matériaux tels la charpente, les menuiseries, les sanitaires, les luminaires, les mobiliers, les pierres de taille, les chevrons, les pièces de béton, les chemins de câbles métalliques, et poignées de porte seront réemployés pour réhabiliter ce site universitaire. Ce bâtiment devrait accueillir les étudiants de la faculté des sciences du langage, de l'homme et de la société de l'université de Franche-Comté, en septembre 2025.

Pour cette réhabilitation, la logique de sobriété a été intégrée dès la phase de programmation du projet « allégé et modulaire », donc facilement réversible. Par la suite, les architectes devront élaborer « des propositions innovantes » en réutilisant prioritairement dans la « matériauthèque » disponible. Le maître d'oeuvre retenu pour réhabiliter ce bâtiment est « l'Atelier Novembre » assisté du bureau d'études Albert & Co. En termes de déchets, on devrait atteindre le quart de ce que génère un chantier classique », estime Sylvain Dousse, ingénieur d'études au rectorat de la région académique de Bourgogne-Franche-Comté, qui assure la maîtrise d'ouvrage des travaux.

 


Source : Les Echos

Crédit photo : Pexels

Partager :
Auteur de la page

Belgin Karaoglan

Modérateur

Belgin Karaoglan