Plastique recyclable à l’infini, la découverte de l’Université de Berkeley

  • par Aymeric Vericel
  • /
  • 2019-05-27 10:52:57
  • /
  • Economiecirculaire.org
  • /
  • 1158

A l’Université de Berkeley en Californie, États-Unis, une équipe de chercheur ont annoncé la mise au point d’un nouveau type de plastique potentiellement recyclable à l’infini. Un « polymère facilement dépolymérisable ». Ses travaux de recherche publiés dans la revue élitiste Nature Chemistry. Polydiketoenamine (PDK) c’est le nom de ce polymère aux propriétés si particulières de recyclage chimique, qui pourrait intéresser grandement les industries.

Aujourd’hui le plastique le mieux recyclé est le polyéthylène téréphtalate qui ne se recycle qu’à un taux de 20-30% et le reste fini dans un incinérateur ou une décharge, où les matériaux riches en carbone prennent des décennies à se décomposer.

« La plupart des plastiques n’ont jamais été conçus pour recyclable » dit le docteur Peter Christensen, chercheur au Molecular Foundry’s lab. « Mais nous avons découvert une nouvelle façon de créer du plastique qui prend en considération le recyclage d’un point de vue moléculaire. ». « La facilité avec laquelle les polydicétoamines peuvent être fabriquées, utilisées, recyclées et réutilisées - sans perdre de valeur - fournissent de nouvelles orientations pour la conception de polymères durables ayant un impact minimal sur l’environnement »

Ce nouveau plastique PDK peut être recyclé indéfiniment sans être altéré au niveau de sa performance ou de sa qualité, il entrerait donc dans une économie circulaire. Cela constituerait une lutte contre l’utilisation à usage unique du plastique qui ne fait qu’aggraver la pollution déjà trop présente.

L’équipe de recherche souhaite d’ailleurs développer des plastiques PDK présentant différentes propriétés thermiques et mécaniques pour les marchés du textile, de l’impression 3D ou encore des matériaux expansés.

Le laboratoire écrit sur leur site que « la technologie PDK est disponible pour des licences ou collaborations. Si intéressé, contactez le Laboratoire de Berkeley au bureau des propriétés intellectuels, ipo@lbl.gov »

 

Source :

Le laboratoire de l’Université de Berkeley

Crédit photo : Marylin Chung du laboratoire de Berkeley avec de gauche à droite : Peter Christensen, Kathryn Loeffler, and Brett Helms

C’est une nouvelle révolution dans le monde du plastique après le brevet de plastique à base de lait créé en Auvergne-Rhône-Alpes.  https://www.eclaira.org/articles/h/lactips-du-bioplastique-cree-a-base-de-proteine-de-lait.html


 Eco-conception
 Expérimentation
 Information
 Programmes de recherche
 Propriété intellectuelle
 Recherche et Développement
 Recyclage
 Université de Berkeley
  Polydiketoenamine

Modérateur

  • Aymeric Vericel

    Assistant responsable de projet web éditorial

    Suivre
  • Dernière modération le 27/05/2019 - 10:53

    Auteur de la page

  • Aymeric Vericel

    Assistant responsable de projet web éditorial

    Suivre

  • Autres actualités

    Plus d'articles

    Sur les mêmes thèmes

     Eco-conception
     Expérimentation
     Information
     Programmes de recherche
     Propriété intellectuelle
     Recherche et Développement
     Recyclage
     Université de Berkeley
      Polydiketoenamine