Economie-circulaire : Les freins de la Tunisie

Economie-circulaire :  Les freins de la Tunisie

Actuellement, la Tunisie tente de développer les pratiques de l’économie circulaire sur son territoire.  Mounir Mahjoubi, ancien secrétaire d’Etat à l’environnement et expert en politiques environnementales, souligne les freins qui s’appliquent sur cette pratique écoresponsable.

Malgré quelques initiatives de recyclage et de réemploi menées en Tunisie comme les « barbechas », le pays ne semble pas encore pleinement engagé dans l’économie circulaire, constate Mounir Mahjoubi, ancien secrétaire d’Etat à l’Environnement et expert en politique. En effet, lors de la collecte de bouteilles réalisée par les « barbechas », la majeure partie de ces déchets sont envoyés dans d’autres pays possédant des équipements adaptés pour les trier et les traiter.

Ainsi, Mounir Mahjoubi explique l’importance d’implanter des infrastructures locales. Un développement qui pourrait rapporter « 100 000 nouveaux emplois et 0,8 % de croissance du PIB » selon les données de la Banque en 2019, reporte le site gnet.tn.

Qu’est-ce que sont les « Barbechas » ?

Les personnes appelées « barbechas », se composent de 8000 citoyens, qui s’occupent du ramassage des déchets plastiques ou recyclables pour les déposer à un point de collecte. Le travail réalisé par les « barbechas » représentent le 2/3 du recyclage des déchets en Tunisie. L’ONG International Alert accompagne une association de «barbechas » à Tunis. Pour plus d’informations, regarder la vidéo « InternationalAlterte »

Le Président tunisien, Kaïs Saïed soulève la nécessité de pratiquer l’économie circulaire, en se questionnant sur la faisabilité de recycler les tonnes de matières premières pour sa réutilisation. Toutefois, ce processus n’est pas encore dans les mœurs, dû à un manque de sensibilisation à ce sujet.

Des associations sont également au cœur de ce projet comme Circul’ R, cette dernière instaure en 2023 « un programme de formation à l’économie circulaire destiné aux communes tunisiennes » selon leur site. Leur mission est d’entreprendre des actions pour transmettre une réflexion qui prône l’économie circulaire au politique et au PME.


Crédit photo :

Freepik

Sources :

Tunisie : Les freins à la transition vers l'économie circulaire, et le rôle clef des Start ups (Entretien avec Mounir Majdoub) - Gnet news

Tunisie : les barbechas assurent le recyclage des déchets (francetvinfo.fr)

Soutenir la transition vers une économie circulaire en Tunisie (circul-r.com)

Partager :
261
Auteur de la page

Noah Boutoumit

Rédacteur web