[Appel à manifestation d’intérêt] : « Investir pour élargir la palette des solutions mises à disposition des agriculteurs et développer les alternatives aux produits phytopharmaceutiques »

[Appel à manifestation d’intérêt] : « Investir pour élargir la palette des solutions mises à disposition des agriculteurs et développer les alternatives aux produits phytopharmaceutiques »

Dans l’objectif de ne pas laisser les agriculteurs dépourvus face à l’interdiction possible d’un certain nombre de substances actives, la Première ministre et le ministre de l’Agriculture et de la souveraineté alimentaire ont lancé au printemps 2023 un plan d’action permettant aux acteurs professionnels d’acquérir de la visibilité ainsi que d’identifier de nouveaux leviers pour protéger les récoltes. Ce dispositif, connu sous le nom de PARSADA, a franchi le 18 décembre 2023 une première étape opérationnelle via le lancement d’un appel à manifestation d’intérêt (AMI) associé aux plans d’action répondant aux enjeux spécifiques des filières.

Cet AMI porte sur les plans d’action filières de la première vague. Le plan d’action dénommé « gestion des graminées dans les rotations de grandes cultures » est articulé autour de quatre axes :

Axe 1 – Production de connaissances sur les bioagresseurs 

Cet axe ambitionne de pouvoir contribuer à l’amélioration des connaissances sur la biologie et la dynamique des populations de graminées, connaissances utiles pour identifier des leviers de prophylaxie mais aussi les leviers de lutte directe adaptés (écimage, …)

Axe 2 - Solutions à l'échelle de la plante/culture

Cet axe du plan d’action est concentré sur la lutte par des produits herbicides chimiques ou de biocontrôle.

Axe 3 - Solutions à l’échelle de la parcelle et du paysage

Cet axe s’intéresse aux mesures de réduction de la pression des adventices.

Axe 4 - Transfert et déploiement auprès des agriculteurs 

Ce dernier axe du plan d’action a pour objectif de diffuser les références en vue de déployer largement les leviers travaillés dans les axes précédents

 

Cet appel à manifestation d’intérêt vise à :

  • Recueillir des propositions d’actions ou de projets dans les domaines de la recherche, du développement et du déploiement, s’inscrivant dans les plans d’actions élaborés dans le cadre du PARSADA ;
  • Identifier des propositions pour le développement de nouvelles solutions de régulation et de contrôle des bioagresseurs et des adventices dans les cultures végétales.

Les projets soumis dans le cadre de cet AMI doivent traiter des problématiques identifiées dans les plans d’actions pour chacune des filières. Ainsi, ils doivent « se traduire par une réduction de la dépendance aux produits phytopharmaceutiques de synthèse et permettre d’accélérer la mise au point et le déploiement de solutions alternatives pouvant mobiliser, seuls ou en combinaison, l’ensemble des leviers disponibles. »

Qui peut candidater à cet AMI ?

  • Un consortium qui rassemble une pluralité d’acteurs tels que des ITA et des partenaires de recherche, et également des acteurs privés, des chambres d’agriculture, etc.
  • Un consortium qui rassemble plusieurs ITA.
  • Un ITA, porteur unique.
  • Une entreprise, porteur unique.
  • Un organisme de recherche ou assimilé, de préférence en association avec un ou plusieurs acteurs privés ou ITA, s’il s’agit d’un projet de plateforme, de transfert technologique, ou de portée générique.

Date limite de dépôt : 31 janvier 2024

 

Pour plus de détails concernant l’AMI

 


Source : Agriculture.gouv

Partager :
Auteur de la page

Belgin Karaoglan

Modérateur

Belgin Karaoglan