Air-Ink : Ou quand la pollution devient une ressource

Une start-up estime que la pollution rejetée par les véhicules n’est autre qu’une ressource à exploiter. Une technologie a ainsi été développée afin de fabriquer de l’encre à utiliser dans divers produits.

“La pollution n’est rien d’autre qu’une ressource que nous ne récoltons pas. Nous lui permettons de se disperser, car nous sommes ignorants de sa valeur”, disait R. Buckminster Fuller, architecte et écrivain de renom.  

En récoltant la pollution des véhicules par un outil appelé KAALINK, la start-uos Graviky Labs veut redonner un but aux polluants riches en carbone, pour le transformer en art. Ainsi, Air-Ink est la première encre créée entièrement à partir de « pollution atmosphérique ». Par ce biais, ils veulent lutter contre la pollution atmosphérique exponentielle due à la croissance des pays émergent.

La start-up Gravity Labs a donc pu lancer sa gamme de produits en lien avec cette toute première encre issue de la pollution. Les produits en question sont principalement des marqueurs de différentes tailles et de l’encre destinés aux artistes.

À l’origine de cette initiative, nous retrouvons Anirudh Sharma, à l’époque étudiant et assistant de recherches au MIT. D’origine indienne, l’intéressé a eu l’idée de ce projet lors d’un voyage dans son pays natal. Là-bas, il s’est rendu compte que la pollution laissait des traces sur ses vêtements. De retour aux États-Unis, Anirudh Sharma a désiré élaborer un moyen de récupérer la pollution des pots d’échappement. Le but ? Éviter de souiller l’air et les poumons des humains tout en en faisant une ressource à réutiliser. Ainsi est née Air-Ink, une encre obtenue grâce à un dispositif baptisé Kaalink. Ce dernier prenant la forme d’une sorte de canette de soda se place à l’extrémité des pots d’échappement afin de récupérer les particules polluantes.

 

Le site de la start-up Graviky Labs


Modéré par : Aymeric Vericel

Autres actualités dans "Information"

Les chaînes de fast-food signent un « contrat d’engagement » pour le tri des déchets

Publié le 12 juin 2019 - 11:31

Quinze chaînes de restauration rapide vont devoir se plier à de nouvelles réglementations concernant le tri des déchets. Ce mardi 11 juin 2019, au terme d’une rencontre des géants du secteur avec le ministère de la Transition écologiq (...)

Amélie Genge, AG EcoConsult, interviendra le 14 juin 2019 aux Rencontres Nationales de l'Ingénierie Territoriale

Publié le 11 juin 2019 - 10:00

Amélie Genge, AG EcoConsult, interviendra à l'atelier 25 des Rencontre Nationales de l'Ingénierie Territoriale qui se tiendront sur Dunkerque les 13 et 14 juin prochains. "Les rencontres nationales de l’ingénierie territoriale 201 (...)

La FEDERATION DE LA PLASTURGIE ET DES COMPOSITES lance un guide sur les matières plastiques recyclées

Publié le 05 juin 2019 - 14:09

A l’occasion de la semaine du développement durable, la Fédération lance un guide sur les matières plastiques recyclées Préférer le plastique recyclé, c’est un choix de société ! Les industriels de la plasturgie se mobilisent de maniè (...)



 Eco-conception
 Recyclage
 Sensibilisation
 pollution atmosphérique
 




Recherchez

Entrez votre propre mot-clé



Autres actualités

CITEO : Wébinaire éco-conception et achat responsable à voir en intégralité en ligne
Publié le 13 juin 2019 - 12:26
Les chaînes de fast-food signent un « contrat d’engagement » pour le tri des déchets
Publié le 12 juin 2019 - 11:31
Amélie Genge, AG EcoConsult, interviendra le 14 juin 2019 aux Rencontres Nationales de l'Ingénierie Territoriale
Publié le 11 juin 2019 - 10:00
2ème édition de l’International CleanTech Week
Publié le 11 juin 2019 - 00:00
Réutilisable ou jetable ? Mesdames et messieurs, le grand combat que vous attendiez tous !
Publié le 06 juin 2019 - 12:51