Eco-conception

 Analyse du Cycle de Vie
 Diagnostic
 Outils et dispositifs
 Accompagnement
 Affichage environnemental
 Compensation carbone
 Engagement volontaire
 Fiscalité écologique
 Indicateurs
 Veille technologique



D'après la définition de l'ADEME, l'éco-conception « vise, dès la conception d’un procédé, d’un bien ou d’un service, à prendre en compte l’ensemble du cycle de vie en minimisant les impacts environnementaux » ;


Un concept normé

Les concepts de l’écoconception ont été posés au niveau international, en 2002, avec la parution de la norme ISO/TR 14062. Celle-ci précise que l’écoconception vise à « intégrer des aspects environnementaux dans la conception et le développement de produits ».

En 2009, l'Union Européenne a également apporté sa définition au concept dans le cadre d'une directive dédiée : « l’intégration des caractéristiques environnementales dans la conception du produit en vue d’améliorer la performance environnementale du produit tout au long de son cycle de vie ».


L'éco-conception, maillon essentiel de l'économie circulaire

L'éco-conception préfigure le cycle de vie complet d'un produit. Elle permet de diminuer les quantités de matière et d'énergie utilisées lors de la production et de l'utilisation du produit, d’allonger sa durée de vie, de faciliter sa réparation, son reconditionnement et son recyclage.


Une démarche d'écoconception peut être mise en œuvre pour tout type de produit et de filière. Elle s'appuie notamment sur l'analyse de cycle de vie qui permet d'objectiver l'impact environnemental d'un produit à chaque étape de la chaîne de valeur. (Consulter l'initiative BAZED)


Des enjeux essentiels pour les entreprises

Il s'agit d'une démarche d’innovation qui permet aux entreprises de renforcer leur compétitivité, en se différenciant de ses concurrents, et d'anticiper la mise en place de nouvelles réglementations (filières REP, fiscalité carbone, etc.) (Consulter les enjeux pour les entreprises).


Modéré par : Utilisateur

Autres pages ressources