Recyclage des matériaux de déconstruction du BTP

  • 2015-09-14 13:12:23
  • /
  • Economiecirculaire.org
  • /
  • 1935

Des nouvelles générations de centres de recyclage intégrées dans leur environnement

  • Porteur principal : YPREMA
  • Nature de l'initiative :
  • Rayon de 15 – 20 km
  • 11 allée de la Briarde  77184 EMERAINVILLE
  • Date de début : janvier 2008

La plate-forme de recyclage d'Emerainville comprend deux espaces principaux fonctionnant en interaction. Le centre de recyclage de matériaux de déconstruction est en effet associé à un espace artisan (déchetterie professionnelle) dans lequel sont réceptionnés tous types de déchets, des plus simples (gravats, etc.) aux plus complexes (amiantes, etc.). Les professionnels déposant leurs déchets peuvent y acheter directement des matières recyclées, ce qui leur permet d'optimiser leurs dépenses liées au transport (les camions sont pleins à l'aller et au retour).

Bénéfices quantitatifs

Environ 150 000 t de matières recyclées par an pour le site (800 000 t pour les cinq sites d'ïle-de-France)

Bénéfices qualitatifs

Réalisation d’une étude ACV sur une autre plate-forme similaire d'IDF – Nombreux bénéfices environnementaux des centres de recyclages :

  • Alternatives aux centres de stockage des déchets inertes

  • Limitation des prélèvements de ressources minérales dans les carrières (elles sont déjà vides en Île-de-France)

  • Circuits de proximité : réduction des émissions de gaz à effets de serre liées au transport des matériaux de carrière

Etapes de l'initiative

Freins :

  • Difficulté pour trouver des terrains pour développer les plateformes de recyclage. Elles doivent être mises en place à proximité des centres urbains (où se situent les chantiers et donc la matière). Or, les villes craignent l'apparition de nuisances, bien que largement maitrisables aujourd’hui. Il n'existe pas de zones prévues à cet effet dans les PLU alors que les enjeux de ressources minérales l'imposent.

  • En province, la concurrence des matières naturelles est souvent rédhibitoire. Leur prix est souvent trop bas pour permettre l'investissement dans des infrastructures de recyclage.

Leviers :

  • Les principaux leviers sont fiscaux : mise en place de bonus/malus pour favoriser le recyclage et l'utilisation de matières recyclées. Pour ordre d'idée, la France s'est engagée à recycler 70 % des déchets du BTP en 2020. En province, on estime que le taux de recyclage actuel oscille entre 10 et 30 %. En comparaison, les Pays-Bas en sont à 90 %.

Domaines d’activités

  • Construction
  • Déconstruction
  • Industrie
  • Recyclage

Ressources

  • Matériaux
  • Efficacité matière
  • Matériaux de construction
  • Matériaux d'excavation

Matériaux de déconstruction du BTP (gravats, couches de chaussée, etc.)

Pilier(s) de l’économie circulaire

  • Ecologie industrielle et territoriale
  • Recyclage

Moyens techniques

- Pont bascule et cabine de pesée - Zone de stockage des matériaux de déconstruction - Chaîne de recyclage (scalpage/concassage/déferraillage/criblage) - Zone de stockage des produits finis

Dispositifs, outils ou méthodologies

Contrôle des matériaux réceptionnés Passage en zone de stockage – Pré-concassage des blocs de béton Concassage / Criblage Stockage – Vente directe sur site

Moyens humains

Environ 10 salariés par site en Île-de-France

Financeurs

  • Autofinancement
  • Pour d'autres projets, l'YPREMA a la possibilité de répondre aux appels à projet de l'ADEME et de bénéficier de soutiens de la BPI.

     Centres de ressources
     Plateforme logistique
     Plan déchets
     Stratégie régionale
     Apporteur de solution

    Modérateur

  • Auteur de la page


  • Autres initiatives

    Plus d'initiatives

    Sur les mêmes thèmes

     Centres de ressources
     Plateforme logistique
     Plan déchets
     Stratégie régionale
     Apporteur de solution