La Bourse Aux Matériaux

  • 2018-03-28 08:51:39
  • /
  • Economiecirculaire.org
  • /
  • 1 838

Le meilleur déchet est celui qu’on ne produit pas

  • Porteur principal : CER BTP
  • Nature de l'initiative :
  • La Réunion
  • 2, rue Juliette Dodu. 97706 SAINT DENIS CEDEX 9
  • Date de début : octobre 2013

« Le meilleur déchet est celui qu’on ne produit pas ». La problématique de la gestion des déchets est devenue un enjeu environnemental majeur pour La Réunion qui connait depuis les années 1990 un développement économique, social et industriel en perpétuelle croissance

Ce développement s’est accompagné d’un accroissement rapide et significatif de la quantité de déchets produits. Aujourd’hui la production de déchet non dangereux potentiellement valorisables (bois, papiers, cartons, plastiques, ferrailles, verre) est estimée à 130 000 tonnes pour le secteur de l’industrie et d’environ 4 220 000 tonnes pour le secteur du BTP dont 4 millions tonnes dinertes. Ces gisements significatifs peuvent être source de matériaux réutilisables ou ré-employables et peuvent éviter la production de déchets supplémentaires.

 Face à ce constat les professionnels se mobilisent pour trouver des solutions raisonnées de gestion de leurs déchets. Conscients de cet enjeu environnemental et sensibilisés à la nécessité de prioriser le principe de prévention et de réduction des déchets à la source, l’Association pour le Développement Industriel de La Réunion (ADIR) et la Cellule Economique du BTP de La Réunion (CER BTP) ont décidé conjointement de créer une bourse aux matériaux.

Ce projet prend la suite de l’outil développé par la Cellule Economique Régionale en 2009 intitulé « La Bourse aux déchets du BTP ».

L’idée étant de toucher un plus grand nombre de professionnels et d’élargir le champ d’action à l’ensemble des secteurs d’activité industriels. Cet outil sera un espace d’échange, de vente ou encore de dons de matériaux entre professionnels afin de prévenir la production de déchets. Il offre ainsi une solution alternative en amont, de réemploi, et ne rentre pas en concurrence avec les services fournis par les prestataires de déchets.

Bénéfices quantitatifs

La bourse aux matériaux s’inscrit dans une démarche éco-volontariste.

La gestion complexe des déchets et le manque de filières locales à La Réunion, nous poussent à trouver des solutions pour prévenir et réduire la quantité de déchets produite.

La mise en relation globale et structurée de l’offre et de la demande est actuellement inexistante sur le territoire. L’objectif est donc de mettre en place un service d’annonces GRATUIT pour l’échange, la vente, le don, la reprise de matériaux réutilisables.

C’est dans cette optique et suivant une logique de bon sens que l’outil « bourse-aux-matériaux » est créé. Parce qu’en effet, les déchets des uns peuvent être les matières premières des autres, ne laissons plus nos centres d’enfouissement s’engorger de matériaux réutilisables. Donnons-leur une seconde vie !

Dans un premier temps, il est destiné aux professionnels du BTP et aux industriels de tous les secteurs d’activité adhérents aux deux organismes fondateurs : l’ADIR et la CER BTP. Dans un second temps, une extension pourra être envisagée auprès des artisans, commerçants et non-adhérents suivant les demandes formulées auprès des administrateurs du site. Cependant, le site est en libre accès et l’ensemble des internautes peuvent consulter librement les annonces et contacter directement l’annonceur.

De plus, la bourse aux matériaux répond aux trois piliers du développement durable que sont :

Le Pilier Social, puisqu’elle participe à tisser un lien entre différents publics issus de différents secteurs (associations, PME, industriels…).

Elle constitue une véritable valeur ajoutée dans la création d’un réseau d’échanges entre les différents secteurs professionnels. En effet, pour exemple, les déchets provenant de la construction peuvent trouver des voies de valorisation ou de réutilisation dans d’autres secteurs d’activité. Et réciproquement, certains déchets issus de l’industrie peuvent être valorisés dans des applications de génie civil (bâtiment et travaux publics).

Le Pilier Économique : La Bourse peut permettre de trouver une solution alternative à la mise en décharge onéreuse pour des matériaux encore valorisables et à moyen terme, permettre l’émergence d’activités de récupération ou de valorisation de déchets, de commercialisation de matériaux d’occasion ou de matières premières secondaires.

Le Pilier Environnemental : La Bourse aux matériaux contribue à réduire à la source la production de déchets, priorité absolue dans la hiérarchie des modes de traitement et de gestion des déchets, introduite par l’ordonnance du 17 décembre 2010, et énoncée dans le Code de l’Environnement. Le meilleur déchet étant celui qu’on ne produit pas !

Par ailleurs, ce site a pour vocation de centraliser les outils et informations en matière de gestion et de valorisation des déchets sur le territoire. 

En résumé, la Bourse aux matériaux répond aux quatre objectifs suivants :

  • promouvoir la PREVENTION ;
  • créer du lien et de l’échange ;
  • regrouper les outils développés sur le territoire ;
  • capitaliser les informations pertinentes.

Bénéfices qualitatifs

Le principal objectif est de faciliter le lien entre professionnels et de faciliter le réemploi pour la prévention de la production de déchets et l'amélioration des pratiques en matière de tri et de gestion. Cet outil offre une solution alternative de réemploi en amont et ne rentre pas en concurrence avec les services fournis par les prestataires de déchets. 

Etapes de l'initiative

Depuis 2008, l’ADEME et ses partenaires mènent CCIR et ADIR des opérations collectives pour inciter les entreprises à mettre en place des actions sur leurs déchets.

2008/ 2009 : opérations collectives « réduction à la source et prévention » (déclinaison de l’opération nationale « objectif déchets –10% ») [8 entreprises participantes]

2010 : Formation « prévention des déchets en entreprise » (F. Chalot, spécialiste en évitement de déchets) [30 participants : BE et entreprises]

2011 : séminaire « réduction des emballages » sur la réduction des emballages par l’éco conception (CORREL) [40 participants]

2013 : action collective « réduction des emballages par l’éco conception »

Oct 2013 : Lancement de la plateforme via une conférence de presse 

Février 2018 : Projet de renaissance de la plateforme 

Principaux freins :

  • Les capacités financières des associations porteuses. A ce titre, un soutien financier des collectivités  pour participer au contrat d’hébergement du site serait le bienvenu.
  • Le site Internet ne permet pas aujourd’hui à ses administratrices de suivre les échanges effectifs de matériaux entre adhérents. La création d’un module spécifique est à l’étude, mais le coût de ce développement ne peut aujourd’hui pas être pris en charge par les associations porteuses.
  • L’appropriation du site par les professionnels concernés. Des efforts importants de communication et de sensibilisation sont déployés par la CER BTP et l’ADIR.
  • Jusqu'ici l’impossibilité réglementaire actuelle (sur l’exportation des déchets, selon la Convention de Bâle) de mettre en place des échanges à l’échelle de la Zone Océan Indien. Une réflexion sur ce thème est actuellement portée par la COI, sur initiative d’institutions réunionnaises (Syndicat des importateurs et commerçants), SICR et ADIR.

Principaux leviers :

  • Une mutualisation des compétences, champs d’activité et réseaux de partenaires, des deux associations porteuses
  • La forte implication des acteurs privés du secteur pour le financement du site, intéressés par des solutions de mutualisations, car subissant les limites de l’insularité et de l’éloignement.
  • Le relais actif des partenaires et de la presse locale, en termes de communication 

Domaines d’activités

  • Construction
  • Déconstruction
  • Industrie
  • Services
  • Recyclage
  • Information
  • Commerce

Commerce, Recyclage, Services : car il s'agit d'un service en ligne de petites annonces dédié à l’échange, le don, la cession de matériaux, d’objets, d’emballages, de contenants pouvant être réemployés;

Construction, Déconstruction, Industrie : les matériaux de construction du secteur du BTP sont représentés;

Information : Ce site propose des liens utiles, un fil d'actualité et des sessions de sensibilisation accompagnent la communication sur cet outil.

Ressources

  • Matériaux
  • Métaux
  • Déchet
  • Bois
  • Sobriété
  • Efficacité matière
  • Papier
  • Verre
  • Carton
  • Plastique
  • Matériaux de construction
  • Métaux ferreux
  • Métaux non ferreux

Une liste de matériaux acceptés est annexée aux conditions générales d'utilisation. Il s'agit des matières premières secondaires pouvant faire l'objet des échanges et cessions.

Pilier(s) de l’économie circulaire

  • Allongement de la durée d'usage
  • Consommation responsable
  • Ecologie industrielle et territoriale
  • Recyclage
  • Eco-conception
  • Approvisionnement durable

Partenaires

  • ADIR : Association pour le développement Industriel de la Réunion
  • L’Association pour le Développement Industriel de la Réunion (ADIR) a été créée le 9 août 1975 pour la promotion des industries existantes et nouvelles à la Réunion sous le double patronage de la Préfecture et de la Chambre de Commerce et d'industrie de la Réunion. L'ADIR qui représente aujourd’hui près de 200 adhérents et 90% du chiffre d’affaire industriel de l’île, œuvre depuis plusieurs années pour accompagner les industriels vers une meilleure gestion de leur impact environnemental. Depuis 2007, l’ADIR anime un programme d’action dédié aux thématiques de l’énergie, des déchets et des risques industriels en partenariat étroit avec les institutions compétentes en la matière sur le territoire et les industriels de La Réunion. L’association dispose ainsi d’une connaissance particulière des enjeux environnementaux auxquels les industriels sont confrontés ainsi que les moyens dont ils disposent pour y répondre.

Moyens techniques

Élaboration conjointe de la plateforme avec la CER BTP. La bourse aux matériaux étant intégrée dans les activités pérennes des deux associations, elle ne fait pas l’objet d’une gouvernance spécifique.

Dispositifs, outils ou méthodologies

Accès aux adhérents ADIR et aux outils de communication (ADIR Mag, ADIR Info...)

Moyens humains

La bourse aux matériaux est animée par les deux chargées de mission des associations porteuses, la CER BTP et l’ADIR. Elles se répartissent le travail de validation et mise en ligne des annonces, et articulent très régulièrement leurs actions (stratégies de communication, sensibilisation….).

Par ailleurs, la CER BTP s’associe, tout au long de l’année, à des événements en lien avec ses sujets : semaine nationale du développement durable, semaine européenne de la réduction des déchets… Elle propose, par exemple, lors du salon du BTP, une sensibilisation des professionnels au recyclage et à la réutilisation des déchets de chantier.

La CER BTP et l’ADIR déploient une forte communication autour de la bourse aux matériaux, et plus généralement de l’idée d’échange et de valorisation des déchets : l’argumentaire utilisé est que les déchets d’activité doivent être considérés avant tout comme des matériaux, encore utilisables. Le chargé de communication de l'ADIR peut compléter l'équipe. 

Pour aller plus loin dans la diffusion, une newsletter a été lancée en mars 2014, adressée à tous les adhérents, et relayant les annonces publiées sur la bourse aux matériaux. 

Financeurs

  • CER BTP : Cellule Economique Régionale du BTP
  • La CER BTP est une association loi 1901, constituée en 1992. Elle réunit les partenaires concernés par l'acte de construire, c’est une instance de concertation, rapprochant les professionnels, les élus et l'administration.Elle a pour objectif principal

Coûts de l'initiative

6800

Financement

La création du site en Internet 2013 a coûté environ 6 000 €, auquel s’ajoute un forfait d’hébergement annuel du site Internet de 120 €. Le coût d’investissement initial a été pris en charge à 50% par l’ADEME, et à 50% par les plus importants profession

Témoignages

 Semaine Européenne pour la Réduction dse déchets 2013
Comme chaque année l’ADEME organise la SERD qui s’est tenue du 16 au 24 Novembre 2013. Cette semaine a pour objectif de mettre en lumière les actions visant à réduire les déchets tant au niveau qualitatif que quantitatif. La CER BTP a donc fait labellisé l’action bourse aux matériaux au cours de cette semaine. L’ADIR et la CER BTP ont donc tenu une conférence de presse le Jeudi 21 Novembre en présence des partenaires de la création de la bourse aux matériaux et des journalistes.


 Agenda 21
 Optimisation des opérations
 Circuits courts
 Location
 Don
 Eco-conception
 Reconditionnement
 Filières locales
 Outils et dispositifs
 Plan déchets
 Prévention
 Reconditionnement
 Sensibilisation
 Territoires zéro déchet - zéro gaspillage
 Territoire
 Economie circulaire
 Valorisation des déchets
 Déchets du BTP
 Matériaux de construction
 Développement durable
 Plateforme d'échange
 Outil

Modérateur

  • Cyrielle BORDE

    Cheffe de service adjointe - Service Industrie

    Suivre
  • Auteur de la page


  • Autres initiatives

    Plus d'initiatives

    Sur les mêmes thèmes

     Agenda 21
     Optimisation des opérations
     Circuits courts
     Location
     Don
     Eco-conception
     Reconditionnement
     Filières locales
     Outils et dispositifs
     Plan déchets
     Prévention
     Reconditionnement
     Sensibilisation
     Territoires zéro déchet - zéro gaspillage
     Territoire
     Economie circulaire
     Valorisation des déchets
     Déchets du BTP
     Matériaux de construction
     Développement durable
     Plateforme d'échange
     Outil