Favoriser la gestion sur place des déchets verts en milieu rural

  • 2018-07-19 15:46:23
  • /
  • Economiecirculaire.org
  • /
  • 605

Proposition d'un service de broyage à domicile dans l'objectif de recycler sur place les déchets verts de jardin.

  • Sud ouest du département de l'Indre (36)
  • Le Blanc
  • Date de début : septembre 2018
  • Date de fin : mars 2020

La gestion des déchets verts, notamment les branchages, constitue une problématique notamment en milieu rural. En effet, les volumes concernés sont importants (parcelles à entretenir plus importantes qu’en milieu urbain) et il est souvent difficile pour les particuliers de transporter les branchages sur les plates-formes de réception existantes à raison de plusieurs aller-retour avec des véhicules souvent peu adaptés à cette tâche.

On constate donc que beaucoup préfèrent encore brûler leurs déchets verts à l’air libre malgré l’interdiction toute l’année rappelée par l’article 84 du « Règlement Sanitaire Départemental » (RSD). Or, la plupart de ces personnes disposent d’un terrain suffisamment grand pour composter ou épandre ces déchets s’ils étaient broyés sur place.

Partant de ce constat, le CPIE Brenne-Berry s’est rapproché du Syndicat Mixte de Collecte et de Traitement des Ordures Ménagères (SYMCTOM) du Blanc ayant la compétence déchets sur son territoire afin de travailler ensemble sur la proposition d’un service de broyage à domicile auprès des habitants du territoire. L’intérêt pour les particuliers est de pouvoir bénéficier d’un accompagnement au broyage de leurs déchets verts sur place à l’aide d’un broyeur professionnel et donc de façon efficace, puis de valoriser le broyat obtenu au sein de leur jardin. Cela permettra aux personnes utilisant ce service de ne pas avoir à transporter leurs déchets verts de jardin à plusieurs dizaines de kilomètres de chez eux, une tâche compliquée sans matériel adapté (véhicule, remorque...). Il est à noter que ce service permettra aux habitants de bénéficier de l’usage du broyeur sans avoir à acheter ce type de matériel, ce qui correspond tout à fait aux enjeux de l’économie de fonctionnalité.

Le CPIE Brenne-Berry se chargera particulièrement de la communication et de la sensibilisation des usagers au broyage de ces déchets, et à leur valorisation possible (compostage, paillage…).

Pour ce projet, un partenariat s’est créé avec le SYMCTOM du Blanc afin de tester la mise en oeuvre d’un tel service sur un territoire donné. Notre objectif est ensuite de dupliquer ce projet sur d’autres territoires, avec d’autres intercommunalités ou syndicats de déchets.

Bénéfices quantitatifs

- Favoriser une gestion sur place des déchets verts afin de limiter leurs déplacements et ainsi les émissions de gaz à effet de serre de ces matières constituées d’une importante partie d’eau. Depuis 2011, le SYMCTOM du Blanc est engagé dans un Programme Local de Prévention des Déchets (PLPD), dont l’un des axes est de promouvoir la valorisation des déchets verts afin de les détourner des déchetteries. Ce projet s’inscrit donc clairement dans les enjeux du territoire. En 2017, les apports de tonte en déchetterie sur le territoire étaient de 340 Tonnes, soit 850 m3 (1 141 m3 en 2016) et les apports en branchages étaient de 445 Tonnes, soit 3 567 m3 (4 378 m3 en 2016) (SYMCTOM, 2018).

- Répondre aux objectifs de la région Centre – Val de Loire communiqués lors de la séance du 11 décembre 2017 par le groupe de travail « Biodéchets ». Parmi ces objectifs, il était notamment question de « réduire les gisements de déchets verts en favorisant le broyage de ces déchets ». Les projections concernant les gisements attendus de biodéchets à prendre en charge au niveau des déchets ménagers et assimilés ont été établies par la région Centre – Val de Loire et sont mentionnées dans le tableau ci-dessous. Un objectif de réduction de 25 % du gisement de déchets verts à prendre en charge a été fixé à l’horizon 2031. Le projet proposé par le CPIE Brenne-Berry et le SYMCTOM permet donc de contribuer localement à l’atteinte de cet objectif.

De plus, parmi les actions proposées par le panel de citoyens présents à cette séance, il a notamment été question de « mettre à disposition des habitants des broyeurs au sein des déchèteries ou sur RDV ». Ainsi, ce projet devrait permettre de répondre au besoin d’une tranche de la population en termes de gestion sur place des déchets verts et plus particulièrement des branchages.

- Réduire les dépenses liées à la gestion des déchets verts par la collectivité. En 2017, le coût de gestion global pour le SYMCTOM s’élevait à 31 000 € tout compris. A noter que le coût d’apport en déchetterie pour les professionnels s’élève à 12 € par tonne de déchets verts. Pour les particuliers, il s’agit d’un service de la collectivité, l’apport en déchetterie est donc gratuit. (SYMCTOM, 2018).

Bénéfices qualitatifs

- Informer sur la réglementation en vigueur concernant l’interdiction de brulage à l’air libre et sensibiliser les particuliers au niveau de l’impact sur la santé lié à ce type de pratique. En effet, le brulage des déchets verts contribue à la pollution de l’air, notamment par les particules fines. En Région Centre-Val de Loire, 1900 décès par an sont attribués à la pollution de l’air par les particules fines (Etude Santé Publique France, 2016). D’après le SYMCTOM et le CPIE, le brulage à l’air libre des branchages est encore assez développé sur le territoire.

- Sensibiliser à la valorisation les déchets verts en compostage ou en paillage. Le SYMCTOM propose déjà aux particuliers d’acquérir des poules, ainsi que des composteurs pour la valorisation de proximité de leurs déchets de cuisine et dans une moindre mesure des résidus de tonte. Le problème majeur du syndicat de déchets se situe actuellement au niveau des branchages. En effet, le SYMCTOM conseille aux particuliers de disposer leurs branchages dans un coin de leur jardin afin de favoriser l’accueil de la biodiversité, mais cela est, à l’heure actuelle, très peu accepté (SYMCTOM, 2018). Le Broyage de ces branchages permettrait donc de faciliter la valorisation au sein de leur jardin que ce soit comme apport de matière sèche pour le composteur ou en paillage au niveau des massifs ou du potager.

- Augmenter l’offre de service du SYMCTOM auprès des administrés du territoire en répondant aux enjeux de l’économie de fonctionnalité pour que les particuliers puissent profiter de l’usage d’un broyeur sans pour autant avoir à investir dans ce type de matériel souvent coûteux et dont l’usage sur l’année se limite à quelques courtes périodes. A noter que les administrés pourront profiter de l’usage d’un broyeur professionnel beaucoup plus efficace que les petits broyeurs pouvant être utilisés par les particuliers.

- Améliorer l’ancrage territorial du SYMCTOM et les relations sociales avec les habitants. Cela permettra aux particuliers de mieux connaître leur syndicat de déchets, ainsi que l’ensemble des services proposés sur le territoire et des consignes à respecter.

Etapes de l'initiative

 

  • Etape 1 : Coordination générale du projet

 

Structure intervenante : CPIE Brenne-Berry

 

Descriptif :

Afin de garantir le bon déroulement du projet, une coordination entre les différents acteurs sera essentielle. Ainsi, plusieurs réunions de suivi sont prévues avec le SYMCTOM.

 

 

  • Etape 2 : Information, mobilisation des communes et déchetteries du territoire

 

Structures intervenantes : CPIE Brenne-Berry et SYMCTOM

 

Descriptif :

Grâce à l’appui du syndicat de déchets, bien identifié par les communes de son territoire, il sera question d’informer et de rencontrer un maximum de communes concernant les enjeux relatifs à ce projet et de l’opportunité qu’il représente pour le territoire. La motivation d’un certain nombre de communes sera essentielle pour garantir le bon déroulement du projet. Cette étape permettra aussi, en partenariat avec les communes et les déchetteries du territoire, de déterminer les périodes appropriées pour mettre en œuvre les actions ainsi que les moyens nécessaires en termes de communication. Il sera question de cibler les communes sur lesquelles se dérouleront les actions de sensibilisation et l’accompagnement au broyage en garantissant une bonne répartition géographique.

 

 

  • Etape 3 : Ateliers de sensibilisation

 

Structure intervenante : CPIE Brenne-Berry

 

Descriptif :

Plusieurs ateliers de sensibilisation seront proposés sur le territoire afin de toucher les habitants et notamment les sensibiliser sur le recyclage des déchets verts au sein de leur jardin. Il s’agira aussi de permettre à un maximum de personnes d’en savoir plus sur différentes pratiques incluant notamment le paillage et le compostage. Afin d’informer un maximum de personnes, de nombreuses actions de communication seront déployées à travers les médias locaux, réseaux sociaux, contacts particuliers, bulletins municipaux, panneaux d’affichage des communes, etc.

A noter que ces ateliers seront réalisés prioritairement en automne et au printemps. Le CPIE restera tout au long de l’année à la disposition des habitants du territoire pour répondre à leurs interrogations.

 

 

  • Etape 4 : Ateliers d’accompagnement au broyage

 

Structure intervenante : SYMCTOM

 

Descriptif :

Des ateliers de broyage directement chez les particuliers et sur rendez-vous seront proposés sur différentes zones du territoire à tour de rôle afin d’accompagner les habitants dans la transformation de leurs déchets verts en broyats et ainsi éviter les apports en déchetterie. Ces temps privilégiés avec les habitants seront également une opportunité pour le SYMCTOM de faire passer d’autres messages et consignes. De la même façon que pour les ateliers de sensibilisation, de nombreuses actions de communication seront déployées sur le territoire dans l’optique d’informer le maximum de personnes. A noter que ce service d’ateliers d’accompagnement au broyage sera proposé pendant les principales périodes d’apport de branchages en déchetterie, à savoir d’octobre à novembre et d’avril à juin d’après le SYMCTOM.

Ce service supplémentaire auprès des habitants du territoire a pour objectif se maintenir suite au projet et ainsi faire partie intégrante des activités du SYMCTOM dans le temps. En effet, en plus de la diminution des apports en déchetterie, cela permettra aussi au SYMCTOM de sensibiliser les habitants du territoire au compostage en mettant en valeur l’intérêt du broyat comme apport de matière sèche en le mélangeant avec les déchets de cuisine.

 

  

Calendrier prévisionnel

Domaines d’activités

  • Services
  • Recyclage
  • Information

Ressources

  • Biodiversité
  • Biodéchet
  • Bois
  • Compost

Pilier(s) de l’économie circulaire

  • Economie de fonctionnalité
  • Recyclage

Partenaires

  • SYMCTOM du Blanc

Moyens techniques

Achat d'un broyeur professionnel par le SYMCTOM

Moyens humains

2 salariés du CPIE Brenne-Berry (1 chargé de mission et 1 animateur) et 2 salariés du SYMCTOM

Financeurs

  • Région Centre - Val de Loire

Coûts de l'initiative

13464

Financement

Initiative financée à 70% via l'appel à projets 2018 « Économie Circulaire en région Centre-Val de Loire » et 30% d'autofinancement par le CPIE Brenne-Berry.
 Accompagnement
 Circuits courts
 Coopération territoriale
 Economie de la fonctionnalité
 Expérimentation
 Recyclage
 Sensibilisation
 Territoire
 Déchets verts
  broyage
  jardin

Modérateur

  • Adrian Deboutière

    Responsable études et territoires

    Suivre
  • Auteur de la page

  • Jérémy Bouillaud

    Chargé de mission développement durable / Responsable du pôle développement territorial

    Suivre

  • Autres initiatives

    Plus d'initiatives

    Sur les mêmes thèmes

     Accompagnement
     Circuits courts
     Coopération territoriale
     Economie de la fonctionnalité
     Expérimentation
     Recyclage
     Sensibilisation
     Territoire
     Déchets verts
      broyage
      jardin