Economie de fonctionnalité

 Accompagnement
 Action collective
 Centres de ressources
 Clubs d'acteurs
 Modèles économiques
 Modèles d'affaires
 Diagnostic
 Filières locales
 Outils et dispositifs
 Sensibilisation



Qu’est-ce que c’est ?

Vendre l’usage, pas le produit ! Au-delà de ce slogan simplifié, l’économie de fonctionnalité est un modèle économique qui repose sur la mise en place de solutions qui associent des garanties de services et les fonctionnalités d’usage de biens matériels appartenant au producteur.

À titre d’exemple, les solutions peuvent alors consister à :

  • Apporter une offre de mobilité plus efficiente, et non vendre des véhicules,
  • Apporter une ambiance lumineuse adaptée, et non vendre des ampoules,
  • Vendre du m3 d’air comprimé à haute efficacité énergétique, et non vendre des compresseurs,
  • Garantir des kilomètres sobres et surs, et non vendre des pneumatiques, etc...

L’échange économique ne repose plus sur le transfert de propriété de biens, qui restent la propriété du producteur tout au long de son cycle de vie, mais sur le consentement des usagers à payer une valeur d’usage (ou à contractualiser une performance d’usage). (Consulter les initiatives Textifloor ou Eco-mouton)

La démarche nationale française

L’économie de fonctionnalité est un des sept piliers de l’économie circulaire et s’inscrit dans la dynamique de la conférence environnementale et de la loi sur la transition énergétique pour une croissance verte.

Depuis la naissance du concept sous le terme « service economy » dans les années 80, le monde académique s’est emparé de ce concept pour en donner diverses définitions et d’autres concepts apparentés sont également apparus tels que le « product service system », l’ « économie du quaternaire », l’« économie des effets utiles »,… pour ne citer qu’eux. Force est de constater qu’il n’existe pas d’acception commune du modèle d’économie de fonctionnalité.

Afin que les différents acteurs s’approprient le concept et le rendent plus opérationnel, l'Ademe (Agence de l’Environnement de la Maitrise de l’Energie) a souhaité élaborer une vision prospective partagée et consensuelle de ce que serait l’économie de la fonctionnalité à moyen et long terme. Pour ce faire elle a confié au laboratoire Atemis la réalisation de cette étude prospective et l’identification des facteurs favorables ou non à son développement parmi un champ d’options possibles.

Cette démarche, qui se poursuivra jusqu'en juin 2016, est menée en lien avec les Clubs Cap EF, CLEF et Noé, ainsi que l'ObSoCo et débouchera sur des propositions de pistes stratégiques d'action.

En savoir plus : www.club-economie-fonctionnalite.fr/

 

Démarches européennes

La fondation Ellen MacArthur

 

Pour la fondation Ellen MacArthur, le passage à une économie de la fonctionnalité est l'une des voies pour une transition vers une économie circulaire. Et si, plutôt que d'acheter les produits que nous utilisons, nous achetions le service qu'ils nous rendent. Et si, nous décidions de privilégier l'efficacité par rapport à la propriété ?

Cette courte animation de la Fondation Ellen MacArthur introduit ces notions et explique comment ce modèle pourrait fonctionner pour les entreprises, comme pour les particuliers.

  

L’institut Européen de l’économie de la fonctionnalité et de la coopération (IE-EFC)

La création de l’Institut Européen de l’Economie de la Fonctionnalité et de la Coopération (IE‐EFC), sous forme d’association en octobre 2014, résultent des dynamiques multiples nées dans les territoires depuis 2010 et autour du Club Economie de la Fonctionnalité & Développement Durable créé en janvier 2007. La mission de l’IE-EFC est le développement et l’animation d’une communauté de pensée et d’action autour des questions d’Economie de la Fonctionnalité et de la Coopération dans une perspective de développement durable à l’échelle européenne.

En savoir plus : www.ieefc.eu/

L’institut a développé un référentiel et un dispositif d’accompagnement autour de l’économie de la fonctionnalité et de la coopération (EFC) qui s’appuient sur 4 piliers principaux :

 

Le programme Européen ERASMUS+ CREPE-EFC

Il a pour objectif de constituer un centre de ressources pédagogiques sur l'économie de la fonctionnalité et de la coopération. Le partenariat du projet CREPE est composé de structures de recherche et d’intervention en Europe : Atemis-France, Fondazione Giacomo Brodolini-Italie, de bureau d’études spécialisé et cabinets de conseil sur les questions de développement durable Ecores,- Belgique, CRIA et Dinamia-Espagne. Tous les partenaires interviennent auprès d’entreprises et de territoires dans l’amélioration de leurs performances économique, sociale et environnementale. Une note explicative sur l'EFC a été publiée dans le cadre de ce programme :

Pour en savoir plus sur ce programme : http://www.crepe-efc.com/

 

 

Les clubs et les actions collectives sur les territoires

Le premier club parisien (Club EF & DD) ouvre les perspectives en 2007, mais sans ancrage local. Sous la dynamique des débats alors engagés, les territoires sont progressivement passés à l’action : les premières actions collectives sont apparues à partir de 2010 en région Nord pas de Calais et Rhône-Alpes et elles se multiplient aujourd’hui. Dans la continuité de ces actions, plusieurs clubs territoriaux ont vu le jour et continuent à apparaitre.

Le Club EF & DD devient l’Agora de l'IE-EFC

Créé en janvier 2007 par Atemis, le Club EF&DD est devenu au fil des années le principal espace français de mise en débat de l'économie de la fonctionnalité et de la coopération (EFC) au regard des enjeux de développement durable. A fin 2015, avec la multiplication des actions et des clubs territoriaux, le Club EF&DD entame sa mue pour devenir l'Agora de l'IE-EFC. Premières étapes prévues : un pilotage partagé avec les Clubs territoriaux, la volonté de diffuser les séances pour permettre une participation à distance, la création d'une lettre d'informations numérique, l'intégration des comptes rendus et ressources dans un nouveau site.

En savoir plus : http://www.club-economie-fonctionnalité.com

Auvergne Rhône-Alpes : le Club CLEF

Premier club régional français sur l’économie de fonctionnalité, le Club d’acteurs pour une Économie de Fonctionnalité (Club CLEF) a été officiellement lancé par le CIRIDD le 27 septembre 2011 à la Cité du Design. Ce club a vocation à rassembler toutes les entités ayant un intérêt dans le déploiement de l’économie de fonctionnalité en Auvergne Rhône-Alpes et à soutenir les entreprises qui s’y engagent.

www.clubclef.org

Consulter la fiche initiative du Club CLEF sur Eclaira 

 

En 2013-2014, avec le soutien de la Région Rhône-Alpes, le CIRIDD a mené une action pilote. Il s’agissait d’expérimenter, avec 5 PME de la région, une méthodologie d’accompagnement vers l’économie de fonctionnalité(NOVUS). Sur la base de cette expérimentation réussie, le CIRIDD a lancé, avec le soutien de l’ADEME, de la région Rhône-Alpes et de l’Europe (FEDER), une action collective dénommée ReliEF «Rhône-Alpes Essaimer L’Innovation par l’économie de fonctionnalité» qui vise à accompagner 12 entreprises de la région avec une version améliorée de la méthodologie. Les entreprises intéressées sont priées de contacter rapidement le CIRIDD.

Voir la présentation de cette initiative sur Eclaira

Une action collective est également en préparation pour les entreprises situées en Auvergne. Contact : Véronique Guiraud, MACEO

Ile-de-France : Projet "Economie circulaire et nouveaux modèles économiques" 

Le projet pilote initié et financé par le Conseil Régional d'Ile-de-France dans le cadre du Plan Industries, avec le soutien de l'Ademe Ile-de-France et la DRIEE Ile-de-France, vise à mettre en œuvre une démarche innovante associant écologie industrielle et territoriale et économie de la fonctionnalité sur un territoire francilien. ORÉE, coordinateur du projet, a choisi avec ses partenaires la Communauté d'agglomération de Cergy-Pontoise comme territoire d'expérimentation. Cette opération bénéficie de l'accompagnement technique des bureaux d'études ATEMIS et INDDIGO. Les entreprises du territoire ont l'opportunité de s'impliquer soit dans une démarche inter-entreprises (écologie industrielle et territoriale) ou intra-entreprise (économie de la fonctionnalité) ou même de combiner les effets bénéfiques des deux approches. En effet, les conclusions du diagnostic d'écologie industrielle permettront d'enrichir les offres servicielles que proposeront les entreprises à l'issue de leurs démarches sur l'économie de la fonctionnalité. 

En savoir plus : http://www.oree.org/

Provence-Alpes-Côte d'Azur

Avec le soutien de l’ADEME et de la région PACA, l’institut Inspire mène le projet CQEFD, programme d’action multi acteurs, visant à favoriser l’émergence de l’économie de fonctionnalité. Plus largement, il est susceptible de favoriser l’essor de pratiques entrant dans le cadre de l’économie collaborative (partage, mutualisation, …) et d’accélérer la transition vers une économie circulaire. (Consulter l'initiative La Marcotte)

En savoir plus : Consultez la fiche initiative

Alpes-Maritimes – Var, Club Cap EF :

La création du club Cap EF en octobre 2014 fait suite à une action collective d’accompagnement de 11 entreprises dans leur trajectoire d’évolution vers l’économie de la fonctionnalité et de la coopération lancée et pilotée par le Club des Entrepreneurs du Pays de Grasse avec le soutien du Conseil Régional PACA et l’ADEME PACA. Le Club Cap EF rassemble des dirigeants d’entreprise, acteurs économiques et publics qui construisent l’économie durable de demain dans les départements des Alpes-Maritimes et du Var. Le Club accompagne les entreprises et les territoires dans leur transition vers l’économie de la fonctionnalité et de la coopération. Un nouvel accompagnement en version light et en version complète est désormais proposé par le Club Cap EF.

En savoir plus : www.club-cap-ef.com

Vaucluse : Un dispositif d'accompagnement collectif de 12 entreprises est en préparation.

Les recrutements sont en cours. Renseignement et inscription : charles@ieefc.eu

Nord-Pas de Calais : Club Noé

Atemis, la CCI Grand Lille, le CD2E, le CERDD, le Centre des Jeunes Dirigeants, la Région Nord Pas-de-Calais et le Réseau Alliances ont lancé en septembre 2013 le Club Noé (Noé pour « nouveaux modèles économiques et développement durable vers l’économie de la fonctionnalité et de la coopération»). Le Club Noé se veut avant tout un lieu de ressources, de rencontres et de coopération pour les collectivités, entreprises, associations, chercheurs, enseignants, pour faire du Nord--‐Pas de Calais, une région pilote sur le développement de ces modèles.

En savoir plus : www.clubnoe.com

Le CERDD a initié un dispositif expérimental d’accompagnement de territoires dans une transition vers un modèle de développement durable s’appuyant sur le référentiel de l’EFC. Ce dispositif, appuyé par la région Nord-Pas de Calais et l'Etat, accompagne sur une année : la Communauté urbaine de Dunkerque, le communauté de commune du Sud Artois et la communauté d’agglomération La porte du Hainaut.

En savoir plus :www.cerdd.org/Actualites/Transitions-economiques-des-territoires-vers-le-developpement-durable-le-dispositif-d-accompagnement-est-lance

Normandie : Club INNé 

Une première rencontre, qui marquera le lancement du Club, est prévue le 1er décembre 2015 sur le Campus NEOMA Business School (1, rue de Maréchal Juin, 76130 Mont-Saint-Aignan).

Renseignements et inscription : laurie.decoux@grandde.fr

Pays de la Loire

Un dispositif collectif porté par le CJD, monté en lien avec la CCI et l’IE-EFC, et appuyé par le Conseil Régional et l’Ademe va débuter en novembre 2015. Les entreprises participantes, membres du CJD, viennent d'être sélectionnées.

Wallonie : Club EFC Wallon 

L'assemblée constituante du Club Wallon de l’économie de la fonctionnalité et de la coopération aura lieu le 16 novembre 2015.

La séance inaugurale est prévue au mois de janvier 2016 (date à suivre très bientôt). Un dispositif d’accompagnement collectif de 16 entreprises est en préparation avec le soutien de la Région Wallonne.

En savoir plus : www.clubEFC.be


Modéré par : Utilisateur

Autres pages ressources