Allongement de la durée d'usage

 Achats
 Analyse du Cycle de Vie
 Information
 Indicateurs
 Outils et dispositifs



D'après l'ADEME : « L’allongement de la durée d’usage par le consommateur conduit au recours à la réparation, à la vente d’occasion ou au don, ou à l’achat d’occasion dans le cadre du réemploi ou de la réutilisation.»

Il est important d'ajouter que la durée d'usage dépend également de la conception des produits. La lutte contre l'obsolescence programmée, entrée dans le droit depuis la loi de transition énergétique pour la croissance verte, vise à empêcher les producteurs de diminuer volontairement la durée de vie de leurs produits pour en provoquer un renouvellement accéléré. L'éco-conception vise au contraire à faciliter la réparabilité et la démontabilité des produits en vue d'allonger leur durée d'usage.

Réparation

La réparation consiste à remettre en état de fonctionnement un produit détérioré. Élément clé de l'économie circulaire, elle emploie plus de 150 000 personnes en France, principalement dans l'automobile.

En recul entre les années 2010 et 2012, le secteur de la réparation détient pourtant un potentiel de développement important. Pour de nombreux biens, les consommateurs ne disposent pas d'offre de réparation accessible (meubles, vêtements, etc.). Le renouvellement rapide des produits mis sur le marché constitue également un frein majeur et incite davantage les consommateurs à renouveler leur équipement. (Consulter le Rapport Réemploi, réparation et réutilisation de l'ADEME)

La valorisation des métiers de la réparation dans les cursus de formation, le soutien aux réparateurs indépendants, la promotion de l'éco-conception et la sensibilisation des consommateurs font partie des recommandations de l'ADEME destinées à relancer le secteur d'activité.

Le développement de plateformes de référencement des acteurs du domaine est tout aussi essentiel. (Consulter l'initiative OùRéparer.comElles permettent aux consommateurs d'identifier plus facilement l'offre disponible.

Enfin, les fablabs, nouveaux espaces d’entraide et de partage, permettent aux citoyens de développer leurs compétences manuelles et de réparer par eux-mêmes leurs produits détériorés. (Consulter l'initiative Repair Café)

Réutilisation & réemploi 

Dans le langage courant, réutilisation et réemploi se confondent et évoquent le changement de propriété d'un produit déjà utilisé en vue de lui donner une seconde vie. Le secteur représente environ 22 000 emplois à plein temps en France et est en plein développement (augmentation du chiffre d'affaire de 17 % et du nombre d'emplois de 30 % entre 2011 et 2013). Il permet aux ménages de bénéficier de revenus additionnels par la revente d'occasion ou d'acheter des biens à moindre coûts.

Au niveau du droit français, quelques différences existent toutefois entre ces deux notions.

Réemploi

Dans le cadre du réemploi, le produit est donné ou vendu directement par le propriétaire initial à un tiers. Le produit ne passe donc pas par le statut de déchet. L'échange peut être direct (brocante, sites de dons ou de vente entre particuliers (consulter l'initiative Mutum) ou passer par un intermédiaire (professionnel de l'occasion ou structure de l'économie sociale et solidaire).

Réutilisation

L'opération de réutilisation comprend plusieurs étapes. Le propriétaire se défait d'un produit sans le transmettre directement à une structure dédiée au réemploi. Le bien en question passe donc par le statut de déchet et doit être soumis à une opération de « préparation en vue de la réutilisation », avant de pouvoir bénéficier à un nouveau propriétaire. Contrairement au recyclage, la matière n'est pas retravaillée, mais l'usage du produit en tant que tel peut être modifié. (Consulter l'initiative Plastiketic

De nombreuses structures de l'économie sociale et solidaire travaillent directement avec les collecteurs et les éco-organismes pourréparer les produits et allonger leur durée d'usage(Consulter le document "Economie circulaire et innovation sociale", les initiatives "Déchets d'arts", "bilum", "Atelier D'éco").

 

Certaines collectivités s'orientent également vers la réutilisation, notamment en matière de BTP, afin de limiter leurs dépendance aux approvisionnements de matière. (Consulter les initiatives de Paris Métropole, Plaine CommuneEmerainville)

Remanufacturing

Le remanufacturing, concept qui reste assez peu développé en France, vise à introduire des pièces détachées de produits en fin de vie lors de la conception de produits neufs du même type. Il se distingue du recyclage, puisqu'il ne s'agit pas d'une simple récupération de la matière, et de la réutilisation puisque les produits dont les composantes sont récupérées ne sont plus réparables.

Directement lié à l'écoconception (les produits doivent être facilement démontables), le remanufacturing permet d'économiser de lamatière et de l'énergie par rapport à la fabrication de pièces neuves.

Déjà très développé aux Etats-Unis, le remanufacturing y génère plus de 180 000 emplois (Consulter l'étude bibliographique "Quel potentiel d'emplois pour l'économie circulaire")


Modéré par : Utilisateur

Autres pages ressources