RECY'FISH, valorisation des coproduits de la mer.

  • 2021-04-07 10:10:42
  • /
  • Cycl-op.org
  • /
  • 498

Accroître le tonnage de co-produits de la mer collecté.

  • Porteur principal : Véolia, STEF
  • Nature de l'initiative : Démarche multi acteurs (collective ...)
  • Région Occitanie et région PACA
  • ZI les, Avenue des Eaux Blanches, 34200 Sète
  • Date de début : août 2017
  • Date de fin : octobre 2023

Véolia et STEF se sont associés en 2017 afin de créer une solution de valorisation des coproduits de la mer, en utilisant le concept de reverse logistics au service de l'environnement. Ce principe permet d'optimiser les trajets tout en augmentant le taux de valorisation des sous-produits de poissons dans la mer Méditerranée, sachant que les déchets de poissons étaient jusqu'alors considérés comme des déchets industriels non-valorisables.

Le principe du partenariat est le suivant : Véolia met à disposition des caisses palettes vides que STEF utilise pour livrer le poisson frais aux destinataires, puis réutilise celles-ci au retour afin d'emporter et de centraliser les déchets de poissons. Ces coproduits sont centralisés par STEF dans la région PACA, et traités et transformés en engrais par Véolia à Sète en Occitanie.

Le principe du partenariat est donc d'optimiser les transports et d'éviter la mise en circulation de nouveaux véhicules sur la route, tout en respectant la réglementation en vigueur sur le conditionnement et la traçabilité des sous-produits animaux de catégorie 3.

 

Bénéfices qualitatifs

L'objectif du partenariat est d'optimiser le flux de transport grâce au concept de reverse logistics tout en valorisant les coproduits de la mer jusqu'ici traités comme des déchets industriels non valorisables.

Bénéfices quantitatifs

Ce dispositif a été lancé en région Méditerranée début février 2017. Sur cette première année ce sont 500 tonnes de coproduits qui ont ainsi été traitées en 2017, avec pour objectif à de valoriser 2 500 tonnes de coproduits de la mer par an.

Etapes de l'initiative

Les différentes étapes furen :t

  • L'étude de marché,
  • L'identification des partenaires,
  • Le lancement commercial,
  • Et le suivi et développement

Facteurs d'accélération et freins

Deux principaux leviers d'accélération pour ce projet :

  • Une logistique rodée
  • Une usine positionnée au cœur de la région

Domaines d’activités

  • Alimentation
  • Transport
  • Recyclage
  • Commerce

Ressources

  • Alimentaire
  • Déchet

Partenaires

  • Véolia
  • Gestion optimisée des ressources


  • STEF
  • Spécialiste européen de la logistique du froid

Moyens techniques

Usine capable de valoriser les coproduits de la mer

Moyens humains

Experts en valorisation des déchets de la mer
Conducteurs de la flotte de camions

Financement

Aucun financeur externe, le financement du lancement s'est fait sur fonds propres.
 Systèmes alimentaires
 Ecologie Industrielle et Territoriale
 EIT
 Valorisation des déchets
 Recyclage
 Prévention
 Valorisation des bio-déchets

Auteur de la page

  • Amandine Ameline

    Chargée de mission


  • Autres initiatives

    Plus d'initiatives

    Sur les mêmes thèmes

     Systèmes alimentaires
     Ecologie Industrielle et Territoriale
     EIT
     Valorisation des déchets
     Recyclage
     Prévention
     Valorisation des bio-déchets