Le chantier de réemploi MACONDO

  • 2021-10-05 00:00:00
  • /
  • Cycl-op.org
  • /
  • 412

Expérimenter les techniques de construction via le réemploi.

Tiers lieu de résilience et de basses technologies construit par l'expérimentation du réemploi : l'occasion de réaliser une étude comparative et un guide de bonnes pratiques pour de futurs chantiers.

  • Porteur principal : SCIC Macondo
  • Nature de l'initiative : Démarche multi acteurs (collective ...)
  • montarnaud
  • Mas Dieu, 34570 Montarnaud
  • Date de début : avril 2021
  • Date de fin : mai 2021

Macondo est un tiers lieu sur le résilience et les basses technologies. Il propose de mutualisation d'espaces, de machines et de méthodes pour des structures engagées sur la transition écologique. Il est également doté d'un centre de formation aux métiers techniques de la transition écologique, en partenariat avec l'Ecole de l'Etre (l’Ecole de la transition écologique). Cette école propose gratuitement des formations sur le bois, l’éco-construction, les énergies renouvelables, l’agro-écologie et la mobilité durable (cycle), à des jeunes (en priorité de 18 à 25 ans) sans pré-requis de diplôme.

Dans le cadre de l'aménagement de son site, les façades sont construites à partir de vitrages récupérés sur un chantier de démolition dans le bassin Montpellierain. Pour les fondations, des pneus sont installés et les cloisons sont construites en BTC issu du terrain.

La philosophie du chantier est en harmonie avec l'objectif du tiers lieu.

Les artisans sont motivés à trouver de nouvelles solutions, à travers le projet MACONDO l'équipe souhaite soutenir ces artisans et sensibiliser les collectivités qui seraient en mesure de structure ce marché du réemploi.

Au cours de ce chantier, une étude est également réalisées auprès de plusieus publics (métiers spécifiques, structures publiques et institutionnelles...) afin de comparer les façons de faire et développer un guide de bonnes pratiques pour mettre en place le réemploi. L'objectif est également d'adresser ce guide et cette étude à un public diversifié, afin de démontrer que le réemploi n'est pas réservé à certaines personnes mais est déployable chez tout type de chantier et sur tout type de surface.

Bénéfices qualitatifs

Objectifs environnementaux :

  • Avoir l'empreinte carbone la plus faible possible et être en mesure de quantifier cette empreinte.
  • Analyser le cycle de vie des matériaux de réemploi via une étude réalisée par un bureau d'étude.
  • Elaborer un cahier des charge ou une cartographie concernant la disponibilité des ressources.

Objectifs sociétaux :

  • Mobiliser les acteurs locaux et artisans afin de créer du sur-mesure. Cette opération d'adaptation et de transformation des ressources ne se retrouve pas sur les chantiers conventionnels, c'est également l'occasion de remettre l'humain au centre de l'activité et de valoriser le travail réalisé et les savoir-faire artisanaux.
  • Sensibiliser des collectivités et des acteurs de la construction, qui représentent les leviers du changement de demain, afin de généraliser le réemploi et multiplier de telles initiatives. L'engagement des collectivités permettrait de rassurer les structures souhaitant s'engager dans une démarche de réemploi et de structurer la filière qui est aujourd'hui en manque de valorisation.

 

 

Bénéfices quantitatifs

Le projet est aujourd'hui en cours, il n'y a pas de valeurs quantifiables à ce jour, mais la volonté de structurer la filière dans le bassin montpelliérain afin de multiplier les initiatives similaires.

Etapes de l'initiative

  • Début 2021 : début du projet, lancement d'un Appel à Projet de 18 mois.
    • Feuille de route et description des besoins
    • Mobilisation des acteurs structurants de la filière
    • Récupération et traitement des matériaux
    • Création de guides et supports pédagogiques
  • Octobre 2021 : premier point d'étape
  • 2022 : Objectif de terminer l'analyse et le livrable

 

Facteurs d'accélération et freins

Facteurs d'accélération :

  • Peu de contraintes d'aménagement : MACONDO aménage des hangars photovoltaïques déjà structurés et peut donc réaliser l'aménagement intérieur sans contrainte particulière.
  • Le réseau d'acteurs locaux : MACONDO s'appuit sur un tissu d'acteurs ancrés sur le territoire depuis un certain temps.
  • Des personnes mobilisées : les personnes et les structures engagées dans ce projet en fond une priorité et nourissent le désir de faire de cet espace un lieu vitrine afin de développer d'autres tiers lieux de ce type.

Freins :

  • Il n'y a pas de frein direct applicables au projet, les freins techniques ont été anticipés et donc contournés dès le début du projet. Des matériaux de rechanges sont prévus ainsi qu'un budget travaux pour effectuer de potentiels remplacements.

Domaines d’activités

  • Artisanat
  • Construction

Ressources

  • Bois
  • Energies non renouvelables
  • Efficacité énergétique
  • Carton
  • Photovoltaïque

Partenaires

  • Transfarmers
  • Transfarmers développe des solutions pour gérer les déchets organiques de manière ludique, pratique et esthétique.


  • Cycloasis
  • Porteur de solutions de climatisation naturelles et circulaires


  • La Menuiserie Collaborative
  • Un concept et un lieu unique permettant aux professionnels, artisans et particuliers de travailler le bois à Montpellier


  • Enercoop
  • Coopérative d’électricité responsable, locale et citoyenne


  • Ecosec
  • La SCOP ECOSEC travaille sur le cycle de l’eau.


  • FOR.C.E
  • Association d’insertion professionnelle dans le secteur du bâtiment, FOR.C.E intervient sur des infrastructures d’utilité publique et collective, d’un but non lucratif, à forte vocation sociale ainsi que sur les sites historiques.


  • Les ZUTS
  • Développement de solutions low tech pour un habitat durable, écologique, et accessible.

Moyens techniques

Création d'une plateforme mobile pour le traitement des matériaux de réemploi afin de répondre aux difficultés de stockage.

 

Dispositifs, outils ou méthodologies

Pour récupérer le matériel à réemployer sur le chantier, MACONDO travaille notamment avec Caprionis, leur permettant d'identifier les chantiers en cours pour en récupérer les matériaux réemployables. Ils travaillent également avec les réseaux de chantiers de démolition, et avec le syndicat centre Hérault, en charge de la gestion des déchets. Une convention pourrait être passée entre le syndicat et MACONDO afin d'être prévenu lorsqu'un déchet pourrait être réemployer sur le chantier. MACONDO se fournit également en pneus réchappés pour les socles des structures.

Moyens humains

2 ETP :

  • 1 personne en charge de la gestion gloabale du projet, de la coordination
  • 1 personne en charge de la partie technique

Au niveau de sa gouvernance, la SCIC Macondo est composée de 5 catégories de membres :

  • Les Salariés de la SCIC
  • Les Occupantes et occupants du site
  • Les Sages qui contribuent à promouvoir – l’activité de la société coopérative et veillent au respect des principes et valeurs du projet
  • Les Fondateurs et garants du projet
  • Les Partenaires publics ou privés
 Eco-conception
 Expérimentation
 Ressourceries / repair shop
 Tiers lieux
 Recherche et Développement
 Plateformes partagées de production
 Mutualisation d'infrastructures et de services
 Economie sociale et solidaire
 Analyse du Cycle de Vie
 Réemploi
 Formation
 Etude
 Guide
 Bonnes pratiques

Modérateur

  • Amandine Ameline

    Chargée de mission

  • Auteur de la page


  • Autres initiatives

    Plus d'initiatives

    Sur les mêmes thèmes

     Eco-conception
     Expérimentation
     Ressourceries / repair shop
     Tiers lieux
     Recherche et Développement
     Plateformes partagées de production
     Mutualisation d'infrastructures et de services
     Economie sociale et solidaire
     Analyse du Cycle de Vie
     Réemploi
     Formation
     Etude
     Guide
     Bonnes pratiques