Le circuit court et l'écoconception: levier de développement pour des alternatives aux fibres synthétiques

  • 2021-09-22 00:00:00
  • /
  • Quebeccirculaire.org
  • /
  • 364

L'objectif : Trouver une alternative aux produits synthétiques utilisés comme matériel isolant.

Un partenariat, en circuit court, entre BILODEAU Canada et la Ferme Sabin Tremblay a permis l’élaboration de matériel isolant plus naturel et biodégradable avec l'asclépiade. Guidé par une réflexion d’écoconception, différentes matières ont été jumelées pour concevoir des doublures plus écologiques. Ce développement offre une alternative au fibre synthétique et sera mis en valeur dans une première génération d’accessoires dès l’automne 2021.

  • Porteur principal : BILODEAU Canada
  • Nature de l'initiative : Moyenne et grande entreprise
  • Lac-Saint-Jean
  • 943 Rue Saint-Cyrille
  • Date de début : septembre 2019

Depuis quelques années, BILODEAU Canada travaille sur le développement de matières isolante naturelle d’origines animale et plus récemment végétale. En 2019, un producteur agricole de la région, nous invite dans ses champs pour nous présenter l’asclépiade. Cette plante vivance pousse naturellement au Québec et joue un rôle important dans la reproduction du papillon monarque. De nombreuses études ont démontré les hautes propriétés isolantes de sa fibre et son caractère hydrofuge. Celle-ci est extrait à partir de ses aigrettes. Plusieurs organisations s’y sont intéressée, et ce, depuis l’époque de la Nouvelle-France. En plus d’être une fibre naturelle et biodégradable, elle est produite à quelques kilomètres de BILODEAU Canada.

L'idée de la jumeler aux produits de la fourrure et du cuir germe. L'objectif est de remplacer la majeure partie des fibres synthétiques, et même, dans certains produits, de l’éliminer complétement. Le principale défi réside dans son conditionnement. La structure de cette fibre diffère des autres matières naturelles utilisées dans les textiles.

Depuis 2 ans, la Ferme Sabin Tremblay et BILODEAU Canada travaillent en étroite collaboration au développement d'un produits isolant fait d'asclépiade. Les tests effectués à l’hiver 2020 sont concluant et vont permettre la commercialisation d’une première génération de produits. Ce projet s’inscrit dans une logique d’écoconception en circuit court avec valorisation des matières naturelles. 

 

Bénéfices qualitatifs

La fourrure et le cuir sont des matières d'origine naturelle. Bien entretenu, ils sont durables et à la fin de leur vie utile, ils sont biodégradables. De plus, la fourrure est une matière hautement récupérable dont le remodelage (reconditionnement) permet le réemploi. Motivé par ses valeurs de développement durable et dans le désir de rendre ses produits toujours plus écologique, BILODEAU Canada s’est fixé comme objectif de trouver une alternative aux matières isolantes synthétiques. 

  • Recyclage
  • Approvisionnement durable

Facteurs d'accélération et freins

Bien que différents projets soient en cours d'élaboration, celui avec la fibre d’asclépiade est le plus à terme. Il va permettre de commercialiser une première génération de produits isolés en fibre naturelle et biodégradable, et ce, dès l'automne 2021.

Au-delà de sa fibre, l'asclépiade offre de belles opportunités environnementales. C'est une plante vivance qui nécessite un travail minimal de la terre (agriculture de régénération). Elle s'adapte bien à des sols où les conditions de culture sont plus difficiles. Elle favorise la reproduction du papillon monarque et par la même occasion la biodiversité.

La proximité géographique entre BILODEAU Canada et la Ferme Sabin Tremblay (lieu de culture des plantes) permet de créer un système productif en circuit court. En plus d’offrir une alternative écologique au fibre synthétique, ce projet à une faible empreinte environnemental.

Partenaires

  • Déchet
  • Sobriété

Bénéfices quantitatifs

  • Nature 3M inc / BILODEAU Canada
  • Etablissement public
  • 943 Rue Saint-Cyrille
  • Jean Morency
  • jmorency@bilodeauinc.com

Moyens techniques

  • Ferme Sabin Tremblay
  • Producteur d'asclépiade. Impliqué dans les différentes étape du projet et partenaire clé pour le développement de cette matière isolante.

Ressources

1- Présentation de la fibre par M Sabin Tremblay (visite au champ en 2019) à BILODEAU Canada;

2- Identification des étapes à réaliser pour passer du champ aux consommateurs;

3- Recherche documentaire sur le sujet. Objectif : Brosser un portrait des réalisations;

4- Développement et ajustement des procédés (essai et erreur);

5- Projection pour identifier les prochaines étapes de développement.

Le premier défi est d’ordre technique. Les caractéristiques physiques de la fibre d’asclépiade, qui lui donnent toutes ses propriétés hautement isolantes, sont la source même du défi. Elle ne ressemble en rien aux autres fibres naturelles couramment utilisées dans l’industrie des textiles. Cette fibre intrigue et de nombreuses initiatives ont permis de la mettre en valeur. Au temps de Louis XV, roi de France (1710-1774), la fibre est tissée avec d'autres matières pour rehausser la chaleur de ses habits. Cependant, la conquête britannique de la Nouvelle-France va favoriser l'émergence du coton. Lors de la Deuxième Guerre mondiale, ses propriétés hydrofuges et sa légèreté vont en faire une matière de choix pour les vestes de flottaison des forces de l’air. L’arrivée des fibres synthétiques vont la marginaliser. Depuis la décennie 2010, un nouvel engouement entour cette fibre. Producteurs agricoles, chercheurs et entrepreneurs vont travailler à l’élaboration d’une filière de production. Le défi de faire passer la matière des champs aux consommateurs est relevés, mais le positionnement sur le marché des textiles est difficile. Plusieurs chemins sont empruntés. La plus notable, celui de faire un composite est sans doute le plus avancé. Par l’ajout d’un bioplastique à base de maïs, il permet de fabriquer un matériel stable sans trop altérer les propriétés naturelles de la fibre. Pour la Ferme Sabin Tremblay et BILODEAU Canada, le défi est d'une autre nature. Le but poursuivi est de mettre en marché une matière isolant 100% naturelle d'asclépiade.

Le deuxième défi est d’ordre relationnel. Bien qu’un partenariat se soit établi entre les deux organisations, celles-ci ont leurs propres enjeux. La synchronisation des actions et le rythme de développement sont des zones sensibles qui nécessitent une confiance mutuelle et de bonnes communications.  

Le troisième défi est d’ordre financier. Le développement des procédés nécessite des fonds pour l’acquisition et la modification d’équipement et la recherche et le développement du savoir-faire.       

Le meilleur levier a été l’association des deux organisations. Les champs d’activités respectifs permettent d’englober la chaîne de production (du champ aux consommateurs) et la complémentarité des expertises permet de trouver des solutions innovantes aux différents obstacles rencontrés.

L’obtention d’une subvention a également permis d’accélérer les investissements en équipement et diminuer les risques liés à l’acquisition de nouvelles technologies pour BILODEAU Canada.

Autres intervenants

Le développement c’est fait sur une base expérimentale. Dans un premier temps, des échantillons ont permis de faire des tests sommaires. Ceux-ci ont permis d’identifier les contraintes et de faire le lien avec les constats qui ont émergé de la littérature. Des modifications ont été apportées aux procédés et une nouvelle série de test ont permis la confection de différents articles doublés en asclépiade. Durant l’hiver 2020, ces articles ont été testé. À la fin de la saison, les usagers ont complété une fiche d’appréciation et l’état des produits a été analysée. Un nouveau cycle d’ajustements c’est alors enclenché. Ces améliorations permettent, aujourd'hui, à BILODEAU Canada de commercialiser sa première génération de produit doublé en asclépiade.     

La majeure partie des fonds provient du financement interne. BILODEAU Canada a également obtenu une aide du gouvernement du Québec pour le développement d’une gamme de produits doublés en asclépiade.   

 Affichage environnemental
 Clubs d'acteurs
 Clusters
 Fab Lab
 Centres de ressources
 Economie sociale et solidaire
 Agenda 21
 Achats
 Asclépiade
 Écoconception
 Mode
 Mitaine
 Agriculture_régénératrice

Modérateur

  • Emilie Chiasson

    Conseillère en communication - Économie circulaire

  • Auteur de la page

  • Jean Morency

    Chargé de projets


  • Autres initiatives

    Plus d'initiatives

    Sur les mêmes thèmes

     Affichage environnemental
     Clubs d'acteurs
     Clusters
     Fab Lab
     Centres de ressources
     Economie sociale et solidaire
     Agenda 21
     Achats
     Asclépiade
     Écoconception
     Mode
     Mitaine
     Agriculture_régénératrice