Gestion des actifs (biens matériels) de l'Université McGill en mode circulaire

  • 2021-09-24 00:00:00
  • /
  • Quebeccirculaire.org
  • /
  • 197

Optimisation du cycle de vie des biens de l'Université McGill selon des principes d'économie circulaire (de l'acquisition au recyclage, en passant par le réemploi)

  • Porteur principal : Université McGill
  • Nature de l'initiative : Municipalité, institution et gouvernement (organisme public)
  • Montréal
  • 3465 Durocher
  • Date de début : juin 2015
  • Date de fin : juin 2022

À l’Université McGill, les unités administratives et académiques collaborent pour optimiser le cycle de vie de l’ensemble des actifs (biens meubles) de l’Université, selon les principes d’économie circulaire. Cela implique que pour chaque catégorie d’actifs (TI, Mobilier et électroménagers, équipements de recherche, véhicules, etc.),  nous;  

- développons des critères d‘approvisionnement responsable avec des exigences en lien avec la circularité; 

- développons des plateformes de communication et une logistique pour soutenir le réemploi interne, entre les unités et les facultés; 

- adoptons des critères et des exigences de réemploi à l’interne; 

- signons des contrats avec des organismes de réemploi locaux et certifiés (pour le réemploi à l’externe) et des organismes de recyclage locaux et certifiés; 

- mesurons, graduellement, les taux annuels de réemploi à l’interne et à l’externe et le volume de recyclage par catégorie d’actifs. 

L'initiative implique un travail de longue halène, et l'implication de nombreuses parties prenantes en vue de changer des processus, politiques, systèmes et comportements. La stratégie repose, entre autres, sur un effort constant de formation et de communication auprès de centaines d'employés. Des universités de partout au Canada s'inspirent de notre démarche, parce qu'elle va bien au delà de la simple conformité aux exigences règlementaires. L'incorporation des principes de circularité dans notre gestion d'actifs est unique en son genre et pourrait servir de modèle pour l'ensemble des institutions et organismes d'état. 

Bénéfices qualitatifs

Nous visons l'atteinte de plusieurs objectifs:

1. Réduire la consommation de ressources et d'énergie, et réduire nos émissions de GES, tout en maintenant la qualité et l'envergure de nos activités de recherche et d'éducation.

2. Soutenir notre conformité règlementaire en matière de gestion de nos actifs (biens matériels).

3. Favoriser les chaines d'approvisionnement plus durables, qui soutiennent l'émergence d'une économie plus durable et circulaire.

4. Conscientiser nos parties prenantes, internes et externes, quant aux impacts générés par le cycle de vie de nos biens matériels. 

5. Transformer notre service des approvisionnements en "équipe conseil" soutenant l'optimisation du cycle de vie de l'ensemble des biens matériels (nos acheteurs soutiennent la vision de l'économie circulaire en favorisant a) la réduction à la source b) l'achat de biens ayant un contenu ou un processus de fabrication qui contribuent à l'économie circulaire,  c) le réemploi à l'interne d) le partage e) le réemploi à l'externe, f) la récupération ou le réemploi de composantes réutilisables et g) le recyclage lorsque les biens sont en fin de vie). 

6. Contribuer à des achats groupés (appels d'offres avec d'autres institutions), et faire la promotion de l'adoption de critères d'approvisionnement qui soutiennent l'économie circulaire.

 

  • Approvisionnement durable

Facteurs d'accélération et freins

L'Université McGill, et l'économie québécoise bénéficient déjà de cette initiative.

Nous estimons déjà à plusieurs dizaines de milliers de dollars la valeur de dépenses évitées en facilitant le réemploi de nos actifs de TI à l'interne. Maintenant, à chaque année, nous arrivons à réutiliser des dizaines d'écrans, des dizaines, voire des centaines d'ordinateurs, ainsi que des serveurs, et des imprimantes. En prolongeant leur durée de vie utile, nous retardons des dépenses et évitons la consommation effrenée de ressources.

Exemple: En 2019, en plus du réemploi à l'intérieur des départements et facultés, nous avons redéployé, entre des départements et des facultés:

70 ordinateurs, 26 écrans, 3 iPads, 3 imprimantes et une douzaine de serveurs. 

Nous avons mis en place des plateformes spécifiques de communication pour le réemploi des TI, d'équipements de recherche et de mobilier et électroménagers.

Plus de 150 personnes ont déjà été formés à appliquer la pensée de cycle de vie à la gestion des actifs de l'Université.

Des politiques et des procédures favorisant l'optimisation du cycle de vie des actifs, dans une perspective d'économie circulaire, ont été adoptés pour les TI, pour les Véhicules, pour les Équipements de recherche, et d'autres seront adoptés, sous peu, pour le mobilier et les électroménagers. 

Nos politiques ont déjà pour effet que nous n'achetons que des appareils informatiques certifiés EPEAT (qui contiennent déjà plus de composantes recyclées et consomment moins d'énergie), et des véhicules électriques (lorsque l'usage prévu le permet). Notre flotte de véhicules est donc en voie d'être électrifiée.

Dans le cadre de notre démarche, nous avons signé de nombreuses ententes avec des entreprises de réemploi et de recyclage locales. Notre recyclage local de matériel informatique s'élève à 45-70 tonnes métriques par année.   

En ce qui a trait au volet "approvisionnement responsable" qui a un impact direct sur le cycle de vie des biens qui sont achetés par notre Université, notre démarche vise aussi à influencer les autres participants (institutions québécoises) qui font partie de groupes d'achats (ex.: achats groupés de cellulaires, de fournitures de bureau, etc.) pour faire en sorte que les principes d'économie circulaire soient également appliqués dans le cadre de ces appels d'offres.

Nous estimons à quelques $60 millions (CAD) la valeur des achats groupés dans lesquels l'Université McGill a exercé une influence en faveur de l'économie circulaire.

Partenaires

  • Bois
Gestion des biens, ressources informationelles, véhicules, mobilier, équipements de recherche, réemploi, flux de matières, métabolisme universitaire

Bénéfices quantitatifs

  • Université McGill
  • A but non lucratif
  • 845, Rue Sherbrooke Ouest, Montréal, QC
  • Stéphanie H. Leclerc
  • stephanie.leclerc@mcgill.ca

Ressources

Planification et mise en oeuvre graduelle depuis 2015.

Nous adoptons une procédure d'optimisation du cycle de vie de nos biens, pour chaque catégorie de biens identifiés (TI, équipements de Recherche, véhicules, mobilier et électroménagers, équipements de sport et équipements récréatifs, Instruments de musique, etc.).

Pour chaque catégorie d'actifs, nous brossons un portrait du cycle de vie actuel (gate to gate) à l'Université, identifions les processus de gestion liés à cette catégorie d'actifs, et identifions nos parties prenantes (ceux qui achètent / utilisent / gèrent / se départissent) de ces actifs. 

Ensemble, avec chaque groupe, nous établissons des critères minimums (qualité, durabilité, certifications, etc.), puis nous établissons un nouveau processus de gestion qui favorise le réemploi, le partage, le réemploi externe, puis le recyclage.

Ensuite, nous faisons une tournée de consultation auprès des autres usagers qui pourraient être affectés par les nouvelles procédures, nous faisons les ajustements nécessaires, et faisons adopter la procédure finale.

Une fois adoptée, nous faisons l'accompagnement, la formation du personnel, et le suivi pour voir si les nouveaux flux de matières suivent ce qui est prescrit.

Prendre le virage de l'économie circulaire implique de changer des processus et des comportements. Cela nécessite beaucoup de temps, de perseverance et d'engagement pour faire les suivis.

Celà représente un défi immense pour de grandes institutions décentralisées telles que l'Université McGill, et s'apparente à un changement de culture organisationelle. 

À McGill, les principaux leviers ont été les suivants:

- Le leadership du service de l'approvisionnement. Il s'agit du département qui a décidé de prendre la responsabilité de l'optimisation du cycle de vie de l'ensemble des actifs, dans une perspective d'économie circulaire.

- L'appui de la haute direction. Le VP-Administration et Finance parraine la démarche et fait valoir son importance auprès de ses collègues.

- La bonne collaboration de l'ensemble des autres unités (TI, Gestion des Immeubles, Bureau de la VP-Recherche, Finances, Gestion de l'Énergie, Gestion des Matières Dangereuses).

Autres intervenants

Gestion de project standard. Analyse de processus, et diagnostique organisationnel.

Suivi des meilleurs pratiques et utilisation de certification environnementales / écologiques appropriés.

Élaboration de contrats avec entreprises de réemploi et de recyclage (locales / certifiés).

Suivi de la recherche scientifique sur le cycle de vie des différents matériaux, produits et processus.

Nouvel outil pour constituer un inventaire des biens.

Aucune source de financement particulière pour le moment, mais des ressources additionnelles seraient utiles (plus de personnel pour assurer le suivi et la formation).

 Contracting
 Fabrication additive
 Droit des contrats
 MontréalCirculaire

Modérateur

  • Emilie Chiasson

    Conseillère en communication - Économie circulaire

  • Auteur de la page

  • Stéphanie Leclerc

    Gestionnaire de Programmes en Approvisionnement Responsable


  • Autres initiatives

    Plus d'initiatives

    Sur les mêmes thèmes

     Contracting
     Fabrication additive
     Droit des contrats
     MontréalCirculaire