Drasca - craquelins faits de malts revalorisés

  • 2021-09-24 04:59:42
  • /
  • Quebeccirculaire.org
  • /
  • 231

Plus de 3 tonnes de drêches recyclées.

  • Porteur principal : Julie Schmitt
  • Nature de l'initiative : Moyenne et grande entreprise
  • Montérégie
  • 1977B rang kempt, saint alexandre d'iberville, J0J1S0, QC
  • Date de début : septembre 2021

Chez DRASCA, nous œuvrons pour une alimentation plus responsable et locale en créant des craquelins faits d’ingrédients québécois, revalorisés et à haute valeur nutritive. Nos craquelins sont bénéfiques pour la santé et l’environnement, ils sont faits de matières premières simples et locales. 90 % de nos ingrédients proviennent d’un rayon de moins de 120km de notre local de production.

Nous récupérons de façon circulaire les matières résiduelles du malt, les drêches. Avec 1 livre de drêche, nous faisons 2,6 livres de craquelins. Nous avons surcyclés près de 3 tonnes de drêches depuis le début de notre activité. Nos craquelins sont les seuls faits de drêches 100% québécoises.

Ils sont 100% à base de plantes et sans OGM, tout comme leur emballage compostable. Nos emballages respectent nos valeurs environnementales, celles de notre produit ainsi que les attentes des consommateurs qui font des choix conscients. Nos craquelins sont sans arômes artificiels ou naturels, additifs, conservateurs ou agents chimiques.

Tous nos ingrédients ont été sélectionnés pour leur empreinte écologique faible, pour leur qualité et pour leur apport nutritionnel. Nous offrons une alternative saine, nutritive, locale et circualire à la croustille.

Bénéfices qualitatifs

Notre missions est de surcycler des coproduits de l'industrie alimentaire à forte valeure nutritionelle en collation savoureuse, saine et locale. Nous ne voulons pas nous limiter à la drêche et souhaitons revalorisés plus de coproduits.

  • Eco-conception
  • Approvisionnement durable

Facteurs d'accélération et freins

Nous avons actuellement surcyclés plus  de 3 tonnes de drêches en craquelins. Notre expérience dans le domaine de la revalorisation de drêches est solide, c’est pourquoi plusieurs entreprises ont faits appels à nos services comme la microbrasserie Toltek pour la création et réalisation de pâtes à pizza à base de drêches. Également, la franchise Tite Frette et la compagnie Signé Caméline pour qui nous développent actuellement des produits novateurs, faits de coproduits à forte valeur nutritionnelle.

Partenaires

  • Déchet
drêches, surcyclage, local

Bénéfices quantitatifs

  • Drasca (surcyleur de drêches)
  • Indépendant
  • 1977B rang kempt
  • Julie SCHMITT
  • contact@drasca.ca

Ressources

Drasca est née de l’idée de Julie et Julien, ensemble dans la vie et deux amoureux de bière et de nature. Nous avons toujours voulu créer une entreprise ayant un impact positif pour la population et la planète. Nous voulions faire notre part et changer le monde à notre échelle, comme dans la légende amérindienne du colibri, un craquelin à la fois ! Une collation à la fois !

Notre désir s’est concrétisé quand nous avons découvert l’importante valeur nutritionnelle de la drêche l’été 2019 par une amie française qui commençait son entreprise de farine de drêches, Maltivor. Nous nous sommes donc, penchés une peu plus sur la drêche et avons découvert le nombre incalculable de produits qu’il était possible de faire avec.

Il n’y a aucun guide pour la transformation de la drêche en produits alimentaires. Nous avons donc dû faire beaucoup de recherches et d’essais afin d’arriver à ce résultat et mettre en place notre propre procédé de transformation et contrôle qualité.

Ultras motivés, un peu idéalistes, nous avons foncé droit devant. Notre projet s’est ainsi lancé, avec la transformation de drêches en farine. Ce n’était pas très original de reprendre un concept déjà existant, mais un bon moyen pour aborder la drêche. Nos essais ont été très rapidement concluants, mais nous n’étions pas satisfaits !

La revalorisation de drêches en farine est un processus très énergivore et long. Avec 1kg de drêches, on obtient entre 120 et 140g de farine seulement. Ce type de produit ne correspondant pas à nos valeurs environnementales et engendrant un gaspillage de drêches, nous nous sommes donc tournés vers la transformation de drêches fraîches, en les intégrant directement dans d’autres produits (biscuits, pâte à pizza, granola…).

C’est au début de l’année 2020 que nous nous sommes concentrés sur l’élaboration de craquelins. Nous avons travaillé la recette pendant près d’un an, pour commencer à tester le marché en novembre 2020. La commercialisation de notre produit a débuté en février 2021. Après de multiples essais et erreurs, nous avons enfin trouvé une alternative saine et 100% naturelle à la croustille très consommée au Québec, sans friture, sans cholestérol, sans gras trans, additifs, conservateurs, mais surtout riches en protéines et en fibres.

Le savoir-faire, les compétences complémentaires et la passion de notre petite équipe forment une très bonne base pour cette entreprise. Nos parcours de vie et notre soif d’apprendre, nous ont permis de bâtir cette entreprise seuls,de A à Z sans rien déléguer et sans dettes. Nous avons fait notre site web, design, et imprimons nous-mêmes nos emballages par exemple.

Julie est pâtissière-chocolatière depuis plusieurs générations. Elle a également fondé Modulex Solutions, une société innovante de vis sans fin en polymères. Elle connaît donc bien le monde des affaires et la pâtisserie. Julien est urbaniste spécialisé en développement durable et mixologue. Il est très curieux et s’informe sur tout. C’est grâce à ses compétences en mixologie que nous avons créé le mélange d’épices barbecue. Tout cela nous a permis de mettre au point une collation innovante et à haute valeur nutritive sur le marché québécois.

Notre plus grande difficulté à surmonter, lors du développement de notre produit, a été de trouver comment intégrer la drêche, qui contient énormément de son (d'écorces), dans un craquelin sans que cela ne soit perceptible. Également, l'intégration d'épices naturelles n'a pas été chose facile.

Nous avons d’abord essayé de diminuer progressivement la température lors de nos tests. Après de multiples essais, nous avions trouvé la température idéale, mais le résultat ne nous convenait pas. De là, nous nous sommes concentrés sur chaque ingrédient composant nos épices barbecue, afin d’étudier leur température de caramélisation. Les températures étant généralement assez basses, comparées à notre température de cuisson, nous ne pouvions avoir le résultat que nous cherchions, sans utiliser des arômes naturels ou artificiels. Ce que nous voulons éviter d’utiliser à tout prix. Nous avons dû renoncer à les intégrer directement dans la pâte après plusieurs mois d’efforts.

Mais nous sommes entêtés et voulions à tout prix intégrer le mélange d’épices barbecue que nous avions créé. Nous avons ainsi revu notre façon de voir les choses et penser notre craquelin plus comme une croustille, sur lesquelles on applique de l’huile pour permettre aux épices d’adhérer. Nous ne voulions pas rajouter d’huile sur nos craquelins. C’est pourquoi nous est venue l’idée d’utiliser du sirop d’érable pour coller nos épices. Cela nous a pris de nombreux tests afin de contrôler que l’humidité contenue dans le sirop d’érable, n’affecte pas le croustillant de nos craquelins.

Cette histoire nous a permis de voir que nos épices barbecue plaisent énormément et que donc nous avons bien faits de nous acharner à vouloir les intégrer. Également, cela nous a apporté une approche différente du craquelin, voir que des solutions peuvent exister en s’inspirant de techniques utilisées sur d’autres produits comme les croustilles par exemple.

Nous sommes sans cesse en train de perfectionner nos craquelins que ce soit leur goût, leur apparence, leur emballage, leur durée de conservation ou encore leur valeur nutritionnelle, afin d’offrir un produit le plus sain possible, respectueux de l’environnement et de qualité. Aujourd’hui, c’est le seul craquelin fait de drêches 100% québécoises, sans huile génétiquement modifiée ou d’origine étrangère, de sirop d’érable biologique du Québec et de farine de millet

Autres intervenants

Il n’y a aucun guide pour la transformation de la drêche en produits alimentaires que ce soit au Québec ou dans le monde. La seule ligne directrice que nous avons est les recommandations du MAPAQ concernant les températures de refroidissement des aliments. Nous avons donc dû créer et organiser notre processus et système de transformation en conséquence. Également, énormément d'expérimentations , de lectures, de recherches et d'erreus pour développer un craquelin innovant, nutritif, sain et local.

Notre projet n'a reçu aucunes aides. Nous nous sommes financés seuls.

 Contrat de performance énergétique
 Affichage environnemental
 drêches
 craquelins
 local
 circulaire

Modérateur

  • Emilie Chiasson

    Conseillère en communication - Économie circulaire

  • Auteur de la page

  • Julien Guébel

    Co-fondateur


  • Autres initiatives

    Plus d'initiatives

    Sur les mêmes thèmes

     Contrat de performance énergétique
     Affichage environnemental
     drêches
     craquelins
     local
     circulaire