Projet Aquitaine

Le plâtre, c'est recyclable à l'infini

Détails du projet

  • Structure porteuse : SINIAT
  • Nature de l'initiative :
  • Périmètre : Aquitaine
  • Localisation : ZI La Lande 2 Chemin de Bel Air 33450 Saint Loubès
  • Date de début : février 2014
  • Date de fin : décembre 2015

Piliers de l‘économie circulaire

  • Consommation responsable
  • Recyclage
  • Approvisionnement durable
  • Allongement de la durée d'usage
  • Economie de fonctionnalité
  • Ecologie industrielle et territoriale
  • Eco-conception
Description

Le projet Aquitaine vise à développer la filière du recyclage des déchets du plâtre en encourageant l'engagement volontaire des acteurs cibles identifiés : syndicats de gestion des déchetteries, entreprises et artisans plaquistes et de démolition, collecteurs de déchets et négoces en matériaux.

Le but de ce projet est notamment d'identifier les freins aux bonnes pratiques, et de trouver des solutions opérationnelles adaptées aux problématiques de chaque acteur de la filière dans le but de généraliser le tri à la source, la massification et le transport des déchets vers des ateliers de recyclage.

D'envergure régionale, ce projet pilote a vocation à émettre des recommandations nationales pour être reproduit sur le reste du territoire.  

Coûts de l'initiative

88000 €

Résultats qualitatifs et chiffres clés

  • Informer l'ensemble des acteurs de la filière sur la prévention et la gestion responsable des déchets du plâtre : beaucoup d'entreprises et de collecteurs ne savent pas qu'il est possible de recycler le plâtre

  • Assurer le suivi et la coordination entre les acteurs engagés

  • Identifier les freins et les leviers (économiques, réglementaires, etc.) à la généralisation du recyclage de ces déchets / émettre des recommandations

  • Multiplier par 5 en 4 ans le tonnage de plâtre collecté et recyclé en Aquitaine (4 500 tonnes en 2017 au lieu de 900 tonnes en 2013). Environ 2 000 tonnes atteintes en 2014, plutôt sur la bonne voie.

Historique et perspectives de l’initiative

L'avancement du projet est estimé à environ 50 % par le porteur du projet. Le travail d'analyse et de communication a principalement été effectué pour les déchèteries. Il s'agit désormais d'étendre ce travail auprès des acteurs privés (collecteurs de déchets, artisans, ect.).

Principaux freins identifiés :

  • Habitudes des acteurs du BTP : Il n'existe quasiment jamais de benne séparée destinée à la collecte des déchets du plâtre. La valorisation du plâtre passe nécessairement par ce tri à la source et permettrait d'effectuer des économies considérables (le recyclage coûte environ 25€/t contre 110€ en moyenne pour l'enfouissement.

  • Tolérance des déchèteries aux déchets d'entreprises : Les déchèteries municipales acceptent souvent les déchets d'entreprises du BTP au même titre que les déchets des particuliers. Ce recueil souvent gratuit des déchets professionnels, et souvent dans la benne du tout-venant, est justifié par la crainte d'une multiplication des décharges sauvages. Il est nécessaire d'assurer un meilleur suivi des déchets du BTP et d'imposer à minima une facturation pour la mise en décharge des déchets du plâtre dans une benne séparée.

  • La distance des ateliers de recyclage : Le recyclage du plâtre coûte à priori moins cher que son enfouissement. Le coût du transport peut néanmoins jouer en défaveur du recyclage, d'où l'intérêt de rassembler et massifier les déchets afin de réaliser des économies d'échelle. L'augmentation de la TGAP sur l'enfouissement peut également inciter au recyclage.

Mise en oeuvre

Domaines d’activités

  • Construction
  • Déconstruction
  • Industrie
  • Recyclage

Ressources

  • Matériaux
  • Déchet
  • Efficacité matière
  • Matériaux de construction

Piliers de l’économie circulaire

  • Consommation responsable
  • Recyclage
  • Approvisionnement durable

Partenaires

  • Association nationale des collectivités

  • Réseau AMORCE

  • Fédération Française du Bâtiment (FFB)

  • Confédération de l'Artisanat et des Petites Entreprises du Bâtiment (CAPEB)

  • Chambre des Métiers et de l'Artisanat (CMA)

  • CEBATRAMA

Moyens techniques et méthodologies

Atelier de recyclage SINIAT des déchets du plâtre pour le moment suffisant (usine de Saint Loubès). Investissement pour des installations supplémentaires (1,5 à 2 Md'€) envisagé en cas d'augmentation importante de la collecte du gisement de déchetsLa méthodologie retenue suit les étapes suivantes : Référencement des acteurs ciblés Communication et visites auprès des acteurs Identifications des freins principaux et des solutions pour la généralisation du recyclage Mise en œuvre avec une animation terrain du projet par un CDD de six mois

Moyens humains

Trois emplois en ateliers, deux emplois de commerciaux à 20 % sur le projet, un directeur de projet à 75 %.

Région Aquitaine

Chambre des Métiers et de l'Artisanat

Financement

Financeurs

  • SINIAT

  • Région Aquitaine
Documents

Lien(s) web

 http://www.actu-environnement.com/ae/news/dechets-platre-recyclage-21860.php4

Documents

  • Document cadre - Développement de la filière du recyclage des déchets de plâtre en Aquitaine - Projet Aquitaine

  • Projet Aquitaine – Rapport : Études et Recommandations pour les départements aquitains - Novembre 2014

  • Etat d’avancement Juin 2014 - Projet Aquitaine : développer la filière du recyclage des déchets de plâtre en Aquitaine

  • Etat d’avancement Décembre 2014 - Projet Aquitaine : développer la filière du recyclage des déchets de plâtre en Aquitaine

  • Projet Aquitaine - Rapport : Etudes et Recommandations pour les entreprises et artisans aquitains - Juillet 2015
Partager:
Auteur de la page

Martin Bonaimé

Responsable Pôle Recyclage

Modérateur

Denis Cocconcelli

Directeur