Programme RECOLIM : réemploi des contenants alimentaires dans la restauration collective

  • 2020-11-03 20:12:35
  • /
  • Economiecirculaire.org
  • /
  • 39

Remplacement des barquettes en plastique des cantines scolaires par des plats en verre ou en inox, inertes, lavables et réutilisables.

  • Porteur principal : Gérard Carolo
  • Nature de l'initiative : Démarche multi acteurs (collective ...)
  • Ile-de-France 48 rue René Clair 75018 Paris
  • Date de début : mars 2020

La loi Egalim votée en octobre 2018 prévoit l’interdiction en 2025 de l’utilisation des contenants en plastique pour la cuisson, la remise en température et le dressage des denrées alimentaires dans la restauration collective à destination d’enfants, jeunes enfants et étudiants.
Le SYREC, le SIRESCO, le SIVURESC souhaitent, dans le cadre des groupes de travail des associations Agores et Restau’Co, préparer cette évolution et expérimenter les solutions proposées par Uzaje avec l’alternative de bacs inox ou de plats en verre.

plats en verre.

 

Bénéfices quantitatifs

Principaux bénéfices attendus : 

  • Environnementaux : 12 000 barquettes en plastique évitées par jour, soit 84 tonnes de déchets plastiques évités par an.

 

Bénéfices qualitatifs

Principaux bénéfices attendus : 

  • Economiques et sociaux : création d’une usine de lavage ; plusieurs dizaines d’emplois dans l’industrie.

Etapes de l'initiative

  • R&D : avec les verriers et les fabricants de plats en inox pour développer des plats hermétiques et garantissant des DLC adaptés aux différents systèmes de cuisson
  • Expérimentation : tests de la solution avec plusieurs établissements scolaires
  • Déploiement à tous les établissements scolaires adhérant aux 3 SIVU (les cuisines centrales)

Domaines d’activités

  • Alimentation
  • Recyclage

Ressources

  • Sobriété
  • Verre

Pilier(s) de l’économie circulaire

  • Consommation responsable

Partenaires

  • Bourgeat

  • ARC

  • Multivac

  • Laboratoire IANESCO

  • Happy Manut

  • FM logistic

  • IRCF

Moyens techniques

Projet réparti en 7 axes de recherches et développement interdépendants Le contenant alternatif et son bouchage (Arc, Bougeat, Multivac): Bac inox et raviers en verre : concevoir un plat adapté au réemploi pour les cantines scolaires : poids, forme, encastrable, etc. Solution de bouchage : discuter de la solution optimale pour le bouchage des contenants et garantir leur herméticité et étanchéité pour la cuisson sous vide et le conditionnement Lavage (Uzaje, Ianesco, FM Logistic): Organiser le lavage, la collecte et la livraison des bacs sur les sites pour la durée de l’essai Hygiène : évaluation de la qualité d’hygiène pour libération des lots, et test de migration des composants Etude économique : solution logistique pour le retour des contenants, valorisation des options lavage internalisé ou externalisé Ergonomie des postes de travail (IRCF, Happy Manut): Etude d’impact lié au poids des nouveaux contenants (manutention, TMS) Mise en place et est d’équipements adaptés

Moyens humains

L'équipe d'Uzaje est composée de 6 personnes.

Implication des directeurs des 3 SIVU (SYREC, SIRESCO, SIVURESC), projet collectif impliquant beaucoup de partenaires :

  • Bourgeat : leader français de l'inox pour les ustensiles et équipements de cuisine > Expertise pour la confection du bacs inox

  • ARC : verrier français, leader mondial des arts de la table
    > Expertise pour le développements des contenants en verre adaptés

  • Multivac : leader des solutions d'ensachage pour les emballages de produits alimentaires > Accompagne la recherche de la meilleure solution de bouchage pour les plats

  • Laboratoire IANESCO : spécialisé dans la chimie, prestations d’analyse, essais normalisés, études, conseil, expertises, etc. > Réalisera les contrôles de qualité hygiénique des contenants lavés

  • Happy Manut : solutions innovantes pour l’ergonomie au travail > Mise en place d’équipements adaptés pour faciliter la manutention des nouveaux équipements.

    • FM Logistic : expert de la logistique et mutualisation des flux
    > Etude d'un système de transport viable économiquement et environnementalement

    • IRCF: Cabinet d’ingénierie spécialisé dans le conseil technique aux cuisines centrales > Accompagne les acteurs des 3 SIVU sur les impacts dans leur fonctionnement (ergonomie en cuisine centrale et satellite)

Financeurs

  • Subvention de la région Ile de France

  • Subvention de la BPI

  • Financement en propre des cuisines centrales et de UZAJE

  • Participation de Arc

Témoignages

Le Syndicat intercommunal pour la restauration collective prépare l’échéance du 1er janvier 2025. 

Durant 15 jours sur février et mars, le Siresco a remplacé les barquettes en plastique filmées par des barquettes et couvercles en inox (Bourgeat) au restaurant scolaire de l’école Louise Michel à Arcueil approvisionnée par la cuisine centrale d’Ivry-sur-Seine. Le syndicat intercommuncal  explique être la «recherche d’alternative aux barquettes en polypropylène par des contenants réutilisables et adaptés à la fois au conditionnement, au transport, à la remise en température et au service à table. » Il prépare l’échéance du 1er janvier 2025 à laquelle l’utilisation de contenants réchauffe et service en plastique en restauration collective scolaire sera interdite dans les services de restauration collective des établissements scolaires et universitaires et ceux  accueillant des enfants âgés de moins de 6 ans. Les collectivités de plus de 2 000 habitants doivent  trouver des solutions alternatives « au profit de l’utilisation de matériaux inertes et durables », celles de moins de 2 000 habitants disposent d’un délai supplémentaire jusqu’au 1er janvier 2028.

« Les premiers retours de la part des enfants et des adultes accompagnants sont très positifs. La présentation des préparations dans les plats en inox est valorisée et très appréciée par tous » poursuit le Siresco.

Des barquettes en verre seront aussi testées

Collectées à la cantine et nettoyées dans une  laverie industrielle (Uzaje), les barquettes en inox étaient ensuite retournées à la cuisine centrale. La gestion du surpoids de ces contenants ainsi que les gestes supplémentaires induits par leur manipulation ont impliqué des ajustements  pour les agents de production, les livreurs et agents d’office. Ces points seront précisés dans le bilan rédigé par l’ensemble du groupe de travail.

Le test de contenants en inox devrait se poursuivre dans d’autres restaurants scolaires une fois la crise sanitaire terminée. Une expérimentation avec un conditionnement en barquettes en verre  (Arc) sera également conduite.

 


Le SIRESCO expérimente les barquettes en Inox

 Économie sociale et solidaire
  Expérimentation
  Mutualisation d'infrastructures et de services
  Territoires zéro-déchets - zéro gaspillage
  réemploi
  consigne
  réutilisation
  lavage

Modérateur

  • Vincent Jay

    Chef de projets

    Suivre
  • Auteur de la page


  • Autres initiatives

    Plus d'initiatives

    Sur les mêmes thèmes

     Économie sociale et solidaire
      Expérimentation
      Mutualisation d'infrastructures et de services
      Territoires zéro-déchets - zéro gaspillage
      réemploi
      consigne
      réutilisation
      lavage