Démarche d'économie circulaire inclusive à Roubaix

  • 2018-04-23 16:24:58
  • /
  • Economiecirculaire.org
  • /
  • 2 428

Economie circulaire : Roubaix est dans la boucle

  • Territoire de la ville de Roubaix
  • 17 grand place, roubaix
  • Date de début : octobre 2017

Depuis 2015, 400 familles se sont engagées dans la démarche Zéro Déchet (+1% des foyers). Les impacts sont nombreux :

- réduction des volumes de déchets produits

- augmentation du reste à vivre

- création de lien social.

Des écoles, des commerces des entrepreneurs, des entreprises se joignent à une démarche territoriale d'économie circulaire. La ville a initié une démarche de soutien et de promotion de ses 60 acteurs engagés en faveur de l'économie circulaire.

L'ambition :

  • faire passer Roubaix de la 1ère à la 3eme révolution industrielle.
  • faire de l'économie circulaire un levier de développement social environnemental, vers une économie circulaire inclusive

Les objectifs :

  • Développer l'écosystème économie circulaire
  • Créer une maison de l'économie circulaire et du zéro déchet
  • Faire savoir que Roubaix est terre d'économie circulaire

Bénéfices quantitatifs

Notre démarche compte 2 objectifs principaux:

Objectif 1 Développer l'écosystème d'Economie Circulaire, composé d'un réseau et d'une structure d'accompagnement territorial à l'économie circulaire 

Le réseau d'entreprises et d'entrepreneurs de l'Economie circulaire est déjà largement engagé, puisqu'il compte près de 60 membres. Il doit néanmoins se professionaliser et monter en puissance pour mieux accompagner les porteurs de projet.

Enjeux

  • Attirer des entrepreneurs pour apporter une réponse entrepreneuriale à des gisements de déchets urbains
  • Accompagner la transition des acteurs économiques traditionnels
  • Accompagner le changement d'échelle des 60 acteurs existants
  • Susciter la création de boucles d'économie circulaire sur le territoire
  • Créer une agence de développement de l'Economie circulaire pour
    •      dépolitiser le sujet
    •      hybrider les financements
    •      ouvrir la démarches aux acteurs non roubaisiens
    •      favoriser la collaboration entre acteurs, la mairie redevenant partie prenante

 

40 projets identifiés en cours d'accompagnement sur le territoire

1er janvier, Etnisi, créateur de matière de qualités à partir de déchets résiduels s'implante à Roubaix !

Bénéfices qualitatifs

Objectif 2 Créer une maison de l'économie circulaire et du zéro déchet au Couvent des Clarisses à Roubaix

Lieu à la rencontre d'un cluster économique et d'un tiers lieux, c'est un totem dans l'écosystème. Non pas un lieu qui résume tout, mais un point d'entrée dans les dynamiques territoriales en place : formation, incubation, hotel d'entreprise, ateliers, zones de petite production.

Enjeux :

  • être un relais de la démarche EC ZD sur le territoire
  • faire de la rénovation du bâtiment un démonstrateur des potentiels de l'économie circulaire
  • être un stimulant économique
  • Soutenir la rénovation urbaine
  • Sauver un patrimoine magnifique

Echéancier 

  • Occupation transitoire à partir de fin 2018 : 500 m²
  • Tranche de travaux sur 1000 m² sur 2021

Etapes de l'initiative

La dynamique en cours pour le développement de l'Economie Circulaire sur Roubaix est le fruit d'un mouvement partant de l'ensemble des acteurs du territoire et notamment des citoyens. C'est un mouvement ascendant qui emporte avec lui l'ensemble des acteurs: citoyens, commerces, entrepreneurs, entreprises historiques, administration, écoles, associations:

- décembre 2014: Roubaix, lauréat des territoire zéro déchet zéro gaspillage 

- décembre 2015 : Cloture de la 1e saison des familles zéro déchet. 100 familles ont réduit en moyenne de 50% leurs déchets résiduels en 1 an tout en gagnant en pouvoir d'achat. La dynamique est enclenchée. 400 familles ont depuis intégré la démarche, créant une dynamique qui a irrigué l'ensemble des parties prenantes: commerces, entreprises, associations, administration, écoles,...

- janvier 2016 : création d'un club des entrepreneurs du zéro déchet suite aux nombreuses sollicitations d'acteurs souhaitant rejoindre notre dynamique, et organisation de réunions régulières tous les 2 mois.

- 28 novembre 2016 : 1e hackaton zéro déchet

- 23-24 juin 2017 : premier festival zéro déchet des Hauts de France à Roubaix

- de Juin à Octobre 2017 : regroupement de l'écosystème Economie Circulaire

- 13 & 14 octobre 2017 : événement de lancement pour annoncer l'ambition et fédérer l'écosystème auprès du monde politique / économique et des citoyens roubaisiens

- 22 décembre 2017 : validation d'une feuille de route économie circulaire pour la ville de Roubaix

- 30 janvier 2018 : journée de travail pour l'émergence de projets d'économie circulaire avec une dizaine d'experts européens

- en cours : structuration de la démarche, accompagnement de projets

Domaines d’activités

  • Alimentation
  • Artisanat
  • Construction
  • Déconstruction
  • Industrie
  • Mobilité
  • Administration
  • Commerce

Les enjeux :

- faire évoluer la commande publique roubaisienne vers plus de circulaire

- Dans le cadre de l'ANRU 2, la rénovation urbaine de 3 quartiers sera circulaire

- Un projet inclusif

- Créer / conserver de l'emploi sur le territoire

- Développer la compétitivié du tissu économique

Ressources

  • Matériaux
  • Eau
  • Alimentaire
  • Déchet
  • Biodéchet
  • Bois
  • Produits chimiques
  • Energies renouvelables
  • Efficacité énergétique
  • Emploi
  • Carton
  • Textile
  • Réseaux de chaleur

La dynamique portée à Roubaix vise à développer une économie circulaire inclusive et systémique de territoire.

En mettant en relation les différents acteurs, Roubaix souhaite développer de nouvelles filières économiques de proximité qui s'appuient sur les forces mais aussi les faiblesses du territoire.

- les déchets/ressources réparables et réutilisables sont réparés ou upcyclé sur la ville (carton, bois, textile)

- les déchets/ressources recyclables permettent la création de nouvelles matières premières secondaires 

- les biodéchets sont compostés ou méthanisés en proximité, permettant de débelopper une production d'énergie locale et un compost utilisé pour le développement d'une agriculture urbaine développées sur les anciennes friches de la ville

- les producteurs de chaleur (dont les datacenter de OVH) viennent alimenter un réseau de chaleur local

Cette vision globale permet de générer de l'activité locale et de l'emploi sur la ville. Elle redonne un sens aux ressources de la ville, ressources matières, friches,... mais aussi ressources humaines.

Pilier(s) de l’économie circulaire

  • Allongement de la durée d'usage
  • Consommation responsable
  • Economie de fonctionnalité
  • Ecologie industrielle et territoriale
  • Recyclage
  • Eco-conception
  • Approvisionnement durable

Partenaires

  • Ecosystème économie circulaire roubaisien
  • Plus de 60 acteurs déjà engagés dans l'économie circulaire, dont par exemple:- La Redoute, sur le réemploi des invendus, ou sur la réutilisation des packaging- ID Group sur le réemploi des jouets et des vêtements- OVH, numéro 1 européen de l'hébergement informatique- Etnisi, start up productrice de matières nouvelles (carrelage, mobilier,...) à partir de déchets- Fibr&CO, associatio d'insertion productrice de meuble design à partir de bois de récupération- Wecosta, fabriquant de pièces automobiles intégrant une démarche d'écoconception de ces produits.- Néo-Eco, Bureau d'étude et d'analyse des qualités environnementales et techniques des matériaux- NIIJI, start up développeur de solutions de consigne de box alimentaires- le CETI (Centre Européen des Textiles Innovants), et le pole de compétitivité Uptex, soutien de dynamiques de recyclage textile- Hub Mode et Plateau Fertile, animateur d'un réseau d'acteurs du textile, organisateur des Green Fashion Day en mai 2018- l'Ecole de la Seconde Chance Ferme urbaine du Trichon, projet de ferme urbaine circulaire mêlant des porteurs de projets complémentaires: brasseurs, élevage d'insectes, micro-pousses, maraichage urbain, élevage de lombrics, producteur de savon, ...- Triselec, opérateur des centres de Tri de la Métropole Européenne de Lille, entreprise d'insertion à l'origine d'un magasin d'objets de seconde vie en octobre 2017 à Roubaix-...

Moyens techniques

Accompagnement des porteurs de projets

Dispositifs, outils ou méthodologies

Maillage de réseau Outils de communication

Moyens humains

Un poste à temps plein en mairie, qui à terme devrait rejoindre la structure de développement économie circulaire

Financeurs

  • Mairie de Roubaix
  • - Developpement d'une démarche zéro déchet avec un investissement de 200k€/an depuis 2015 (financés à 50% par l'Ademe, dans le cadre des territoire Zéro Déchet Zéro Gaspillage), soit 100k€/an nets portés par la ville de 2015 à 2018- Auquel s'ajoute le financement d'un poste dédié au soutien et au développement à l'économie circulaire. Volonté de créer dans les 6 mois une structure de développement Economie Circulaire Inclusive


  • Ademe
  • Financeur de la Démarche Zéro Déchet Zéro Gaspillage à raison de 300k€ sur 3 ans.La dynamique ZDZG est en grande partie à l'origine de la démarche actuelle pour l'Economie Circulaire.

Coûts de l'initiative

2300000

Financement

En cours de Montage : - 300k / an pour la structure de développement économique - 2M€ pour la maison de l'économie circulaire et du zéro déchet

Témoignages

ETNISI, Créateur de Wasterial (matériaux issus des déchets)

Il a mis plus de 2 ans à changer de vie pours' « éclater ». Et l'éclate d'Espérance Fenzy s'appelle Etnisi.Une entreprise qui recycle des matériaux pour produire de revêtements de solset de murs.

Un peu de bleu et de vert, beaucoup de gris et même deux-trois roses « Si j’arrive à faire du rose, je peux arriver à faire n’importe quoi », sourit le créateur Espérance Fenzy. Dans le showroom d’Etnisi,ce sont les couleurs de petits pavés que levisiteur remarque. Des échantillons élaborés à partir de différentes matières,toutes issues des décharges ou en tout état de cause recyclées : béton, ciment,brique, verre et même marc de café, houblon ou balles de tennis. Si ceséchantillons ne montrent qu’un aperçut du champ des possibles d’Etnisi, laporte d’entrée de l’entreprise est bien la production de revêtements de sols etde murs à partir de matières recyclées, effectuée de manière industrielle dans une unité rue d’Alger à Roubaix.

« Je propose des solutions issues de 75% à 100% de matières recyclées, détaillele fondateur d’Etnisi. Le recyclage, c’est une révolte de gamin, il a toujours été dans ma vie. Enfant, par exemple, je ne jetais jamais les bouchonsde liège. Je trouvais la matière trop noble pour finir à la poubelle. »Une révolte qui a grandit avec la conviction que chaque chose peut avoir sonutilité. «Je me suis rendu compte que la plus grande invention de l’hommeest le déchet. » Un constat qui l’a conduit à quitter son emploid’ingénieur dans une grande société de construction pour répondre à la question: comment valoriser les choses destinées à la décharge ? « Tout ou presque est recyclable, mais qu’est ce que l’on recycle vraiment ? »Pour ne pas s’arrêter aux revêtements, Espérance Fenzy créé aussi régulièrementdes objets capsule : des canards décoratifs en calcaire, des tabourets en marcde café…

www.etnisi.com

Coline Huc, fondatrice de l'épicerie-vrac "Un Grain dans le Bocal" 

Leconcept était attendu à Roubaix. Le 19 septembre, une épicerie 100 % vrac a ouvrert ses portes au 149 boulevard de Fourmies. Son nom ? Un Grain dans leBocal.

Pourquoi un Grain dans le Bocal ?

Parceque selon mes amis j’ai un petit grain ! Plus sérieusement, le nom del’épicerie fait directement référence au concept. Ici, pas d’emballages, vousachetez tout en vrac. Le client ramène ses bocaux, il les pèse enlibre-service, se sert les quantités dont il a besoin et quand il passe encaisse, je déduis le poids de ses contenants. Bien sûr, je mets également descontenants à disposition. Derrière le vrac, l’idée est de lutter contre legaspillage et de réduire les emballages.

Quepeut-on acheter dans votre épicerie ?

Des pâtes, du riz, de la semoule, du quinoa, du boulghour, des céréales,des légumineuses, des fruits secs, du sucre, de la farine, du chocolat, desproduits pour l’apéritif, pour le petit-déjeuner, de l’huile, du vinaigre… J’enoublie sans doute !

Je fais très attention à la qualité des produits. Ils sont bio ouconventionnels et je privilégie les circuits-courts. Il y aura égalementquelques fruits et légumes de saison de producteurs locaux. J’ai aussidéveloppé un rayon complet de produits d’hygiène et d’entretien : shampoings,savons et dentifrices solides, bicarbonate et cristaux de soude, huilesessentielles et végétales… Tout pour fabriquer vous-mêmes vos produits !

Pourquoi ici à Roubaix ?

Il y a deux ans, j’ai vu un reportage sur le Zéro Déchet à Roubaix. Je suis de Lannoy, j’en avais marre de faire 30 km pour faire mes courses en vrac alorsje me suis dit que j’avais une carte à jouer ici. La mairie m’a aiguillée surle secteur et je ne suis pas déçue, beaucoup de familles sont investies dans leZéro Déchet !

Lien(s) web

 http://www.roubaixxl.fr/couvent-clarisses-leconomie-circulaire/

Documents

  • Liste des projets provisoires de modèles d'Economie circulaire en cours développement

  • Présentation globale de la démarche du zéro déchet à l'économie circulaire inclusive
 Action collective
 Valorisation
 Centres de ressources
 Clubs d'acteurs
 Clusters
 Location
 Coopération territoriale
 Eco-conception
 Reconditionnement
 Economie de fonctionalité
 Economie sociale et solidaire
 Expérimentation
 Formation
 Gouvernance territoriale
 Hotels industriels et d'entreprises
 Modèles économiques
 Pôles de compétitivité
 Réseaux d'acteurs
 Ressourceries / repair shop
 Territoires zéro déchet - zéro gaspillage
 Territoire
 Tiers lieux
 Ville résiliente

Modérateur

  • Adrian Deboutière

    Chargé de mission Animation territoriale et Economie circulaire

    Suivre
  • Auteur de la page


  • Autres initiatives

    Plus d'initiatives