Commown – La coopérative de l'électronique responsable

  • 2018-04-11 00:11:36
  • /
  • Economiecirculaire.org
  • /
  • 1 325

Commown c’est une coopérative de l’économie sociale et solidaire qui cherche à réduire l’ensemble des externalités négatives de l’électroniques par la location longue durée de produit les plus responsables et réparables possible.

  • Porteur principal : Commown
  • Nature de l'initiative : Démarche multi acteurs (collective ...)
  • France
  • 8 avenue Dante, 67200 Strasbourg
  • Date de début : avril 2017

Vers une électronique plus durable avec Commown

Encourager la diffusion d'appareils électroniques plus responsables en France et en Belgique, tel est l'objectif de Commown. L'histoire a commencé avec le téléphone néerlandais Fairphone, un smartphone plus durable, facilement réparable, soucieux du bien-être des producteurs et de la planète. Passionnés par le projet, les fondateurs de Commown ont eu l'idée de faciliter l'accès à ce smartphone avec une offre de location longue durée.

Pourquoi louer ?

D'abord, parce que la location sans option d'achat est le seul modèle d'affaires cohérent dans le cas d'un appareil conçu pour durer. En effet, dans le cadre d'une coopérative de location, tout le monde a intérêt à ce que les téléphones durent longtemps, afin de réduire les coûts de la coopérative et en conséquence les factures des commowners. À l'opposé, un modèle d'affaires basé sur la vente aura toujours intérêt à vendre le plus possible et donc à espérer que les utilisateurs renouvellent régulièrement leur téléphone. De plus un appareil de la coopérative pourra être ainsi être loué à plusieurs usagers si son état le permet.

Ensuite, parce que cela permet de laisser de côté les inconvénients de la possession pour les usagers. La location vient avec un ensemble de services qui rendent l'usage plus agréable. En particulier, la coopérative permet une mutualisation des risques, et donc une garantie étendue pour les pannes, la casse et le vol.

Enfin ce modèle permet d’augmenter la traçabilité des produits électroniques et de mieux suivre le retraitement des DEEE. En effet la coopérative reste propriétaire des appareils quelle que soit la durée d'engagement et aura à charge de gérer la fin de vie de ceux-ci.

L'expertise de Commown dans l'économie de la fonctionnalité permettra d'accompagner à terme les producteurs de la coopérative vers ce modèle économique. De plus, Commown développe actuellement un logiciel dédié à ce modèle sous un environnement open source (Odoo). Le but étant de rapidement pouvoir offrir cet outil à la communauté pour inciter d'autres acteurs à se lancer dans ce modèle économique plus durable.

Quels appareils ?

En plus du Fairphone, Commown propose le smartphone Crosscall, un entreprise française ; des ordinateurs PC VERT, une entreprise française également ; ainsi que des ordinateurs Whyopencomputing, une entreprise suisse. Bien sûr, il n'existe pas aujourd'hui d'appareils entièrement écologiques et éthiques, mais ces producteurs se démarquent par un objectif fort : transformer l'industrie de l'électronique pour un monde plus éthique et plus durable.

Commown aujourd'hui :

Commown est une jeune Société Coopérative d'Intérêt Collectif (SCIC) S.A.S. dont les statuts ont été officialisés le 2 janvier 2018. Son siège est situé à Strasbourg, elle est portée par quatre fondateurs. A ce jour (Février 2020) déjà 700 smartphones et 130 ordinateurs ont été livrés. La coopérative s’adresse aujourd’hui autant aux particuliers qu'aux professionnels (entreprises et collectivités) partout en France et en Belgique.

Bénéfices quantitatifs

Objectif économique et sociétal

Le projet économique de Commown est statutairement indissociable de son projet social. La recherche de croissance économique permettra une redistribution sous plusieurs formes.

Dans la phase de croissance, le premier objectif est d’atteindre quelques milliers d’appareils en location dans les 3 ans et de viser à long terme une centaine de milliers. Ainsi le poids économique de Commown pourra fortement stabiliser le mouvement de l’électronique responsable. En parallèle Commown élargira son catalogue, qui comporte aujourd’hui deux types de produits : smartphones et ordinateurs. Deux nouvelles catégories sont à l’étude pour l’année suivante. A terme, Commown cherchera à présenter un catalogue exhaustif des produits de l’électronique responsable.

La redistribution aura lieu de plusieurs façon. Premièrement, le statut de SCIC garantit que 57,5% des excédents resteront dans la coopérative. D’une part, cela permettra de diminuer les coûts de la location pour démocratiser l’électronique responsable. D’autre part cela permettra d’accompagner le développement des producteurs sociétaires, notamment sur la R&D. La deuxième redistribution sera celle de la connaissance, en produisant des logiciels libres et en partageant l’expertise acquise sur l’économie de la fonctionnalité pour encourager les entreprises à adopter ce modèle économique durable. Aujourd’hui, Commown contribue à consolider 4 producteurs, à terme le but est de soutenir l’ensemble des producteurs d’électronique responsable européens.

Objectif environnemental

Commown cherche à limiter les externalités négatives de l’électronique, en actionnant plusieurs leviers.

Commown prévoit de faire durer ses appareils deux fois plus longtemps que le taux de renouvellement actuel. Ce chiffre se base sur les objectifs de durabilité des producteurs partenaires. Cela permettra donc de diviser par deux les externalités négatives de l’électronique à usage égal.

De plus, Commown développe des outils logiciels pour améliorer la traçabilité de l’électronique. Cela permettra de réduire la quantité de DEEE qui sortent des filières légales et finissent dans les décharges immenses en Afrique et en Chine. Cet aspect pourra se mesurer en nombre d’appareils inscrits dans la base de données. D’ici quelques années, nous espérons fournir de la prestation de traçabilité pour les grands comptes, ce qui devrait permettre de suivre des dizaines de milliers de machines.

Enfin, Commown contribuera à développer le premier ordinateur conçu pour minimiser ses externalités négatives. La première étape sera de travailler sur des composants faciles à produire en Europe : radiateur, batterie, etc. Le fait de produire en Europe facilite le suivi des normes environnementales. Ensuite la production du reste des composants sera progressivement ramenée en Europe, tout en travaillant sur l’éco-conception de chaque composant.

Bénéfices qualitatifs

Les objectifs visés sont les suivants :

Soutenir ...

.... Les petits producteurs indépendants engagés dans l’électronique responsable. Ils font face à des géants comme Samsung, leur survie est encore loin d’être évidente et pourtant ce sont les seuls à proposer des alternatives modernes.

Démocratiser ...

... Les appareils éthiques comme le Fairphone. C’était une des critiques vue dans la presse lors de la sortie du Fairphone : le prix. Avec un forfait de location mensuel raisonnable, presque tout le monde peut avoir la fierté de contribuer à l’électronique socialement et écologiquement responsable.

Promouvoir ...

... La transition vers l’économie de la fonctionnalité dans le monde de l’électronique. Le paradigme de la consommation de masse de l’électronique doit changer, car il nourrit le renouvellement rapide des appareils, ce qui pose de nombreux problèmes écologiques et humains.

Sur le plan économique, cette démarche permet :

De stabiliser les revenus des producteurs

Avant tout, la coopérative Commown deviendra une source de revenus stable pour les coopératives productrices membres de la SCIC. Pour donner un horizon stable aux entreprises qui innovent pour un monde meilleur, malgré un marché mouvant.

Nous souhaitons de plus créer la première structure profitable qui favorisera l’électronique équitable et écologique en général. Le fait d’être la première entreprise à rassembler les producteurs fera de cette coopérative un leader de l’électronique équitable et écologique en Europe.

D’investir dans l’électronique responsable

Nous espérons également que la SCIC devienne un moyen innovant d’épargner. Investir dans la SCIC pour qu’elle achète des produits électroniques et les loue ensuite sera une forme d’épargne ultra fléchée. Les épargnants sauront très exactement où va leur argent, grâce au suivi des appareils qu’ils financent. Enfin, à terme la SCIC pourra devenir un moteur de la R&D pour l’électronique équitable et écologique, en réinvestissant les profits dans le développement de nouveaux produits au travers des coopératives productrices partenaires.

Etapes de l'initiative

La stratégie pour atteindre notre public cible se déploie en cinq étapes :

1) Démarrer :

Freins : Besoins de financements pour l’amorçage, notoriété et diffusion du concept et de l’offre.

Facteurs d’Accélération : Campagne de financement participatif et partenariats avec des médias alternatifs.

2) Grandir :

Freins : Demande des usagers supérieure aux possibilités financières d’achats des appareils, nécessité de passer par des pilotes avec quelques professionnels-clés pour pouvoir déployer une offre à destination de cette cible. Nécessité d’atteindre le point mort le plus rapidement possible pour réduire les frais financiers, pérenniser le modèle et le rendre vertueux.  

Facteurs d’Accélération : Renforcer les partenariats de diffusion d’information, créer des partenariats avec des réseaux de distribution bio, sécuriser les premières grandes commandes par des entreprises, sécuriser des prêts, pour que les volumes augmentent le plus possible pour atteindre une marge opérationnelle viable.

3) Stabiliser :

Freins : Besoin d’une qualité de service optimale pour créer de la valeur ajoutée, tant sur le plan de l’état des appareils que sur celui de l’implication et de la dynamique de la communauté.

Facteurs d’Accélération : Commown cherchera une amélioration permanente du service client et la fluidité de tout le cycle de location ; de la commande à la remise à neuf des produits.

4) S’ouvrir :

Freins : L’harmonisation des modes de consommation ne se limite pas à la France (les consommateurs français achètent principalement des appareils électroniques étrangers), pour plus d’impact la dynamique européenne doit être recherchée.  

Facteurs d’Accélération : Au-delà de la francophonie, Royaume-Uni et Allemagne d’abord, d’autres pays européens ensuite. Commown a déjà des contacts dans plusieurs Pays. D’abord Fairphone (Pays-Bas) et whyopencomputing (Suisse) mais aussi ThePhoneCoop (Royaume-Uni)

5) Redistribuer :

Freins : Les modèles capitalistes traditionnels rémunèrent et valorisent principalement des actionnaires à but lucratifs sans objectifs social ou environnemental.

Facteurs d’Accélération : Commown a travaillé avec des juristes pour intégrer dans son fonctionnement des innovations juridiques pour faciliter son développement et notamment pour fournir une rémunération du capital intéressante pour les investisseurs malgré le statut de coopérative.

Le calendrier du projet :

Juillet 2016 : Première version du business plan

Octobre 2016 à mars 2017 : Business plan détaillé et validation des premiers soutiens

Septembre à novembre 2017 : Campagne de financement en parts sociales.

Octobre à novembre 2017 : Création du projet de statuts pour une SCIC.

Décembre 2017 : Les premiers prêts sont actés par Alsace Active et La Nef.

Janvier 2018 : Création de la SCIC avec l'URSCOP. AG constitutive et obtention du Kbis.

Février 2018 : Livraisons et déploiement du service ouverture des souscriptions.

Février à juin 2018 : Deuxième campagne de financement.

Deuxième semestre 2018 : Accélération.

Fin 2018 : Preuve de concept validée.

2019 : Consolidation et optimisation.

2020 : Accélération.

Domaines d’activités

  • Services
  • Recyclage
  • Information
  • Commerce

Le cœur de notre coopérative est une offre de service, mais notre modèle est basé sur des levées de fonds successives.

L’information est aussi au centre de notre activité puisque nous développons des modules de formation et des conférences de sensibilisation.

Le recyclage/traitement des déchets qui pourrait être généré par notre activité sera aussi un enjeu essentiel.Une des principales forces est la réduction des DEEE à la source grâces à l’optimisation du réemploi des composants au sein de la flotte d’appareils.

Enfin, le soutien aux constructeurs d’appareils électronique éthiques et durables est déterminant pour lutter contre l’obsolescence programmée.

Ressources

  • Métaux
  • Minerais
  • Produits chimiques
  • Plastique
  • Electronique
  • Terres rares

Les produits électroniques représentent aujourd’hui à la fois la pointe de la technologie et le tendon d'Achille de notre société tant ils sont primordiaux et dépendants d’un ensemble de ressources limitées.

Pilier(s) de l’économie circulaire

  • Allongement de la durée d'usage
  • Consommation responsable
  • Economie de fonctionnalité
  • Recyclage
  • Eco-conception

Partenaires

  • Fairphone
  • Fairphone s'est déjà fortement positionné en tant que fournisseur et soutien de communication, les discussions sont en cours pour les accueillir au sein de la SCIC.


  • Fournisseur d’ordinateurs, basé en France, ayant pris des part dans la SCIC.


  • Why Opencomputing
  • Fournisseur d’ordinateurs, basé en Suisse, ayant pris des part dans la SCIC.


  • PC vert
  • Fournisseur d’ordinateurs, basé en France, ayant pris des part dans la SCIC.


  • Alternatives Economiques
  • Ce mensuel sur l’économie alternative à d'ores et déjà indiqué sa volonté de prendre des parts dans la SCIC. Avec un apport en industrie de 10 000 € de publicité.


  • PositivR
  • Ce site web d’information positive a plusieurs millions de pages vues par mois. Ce site est déjà positionné en tant que partenaire, en attente de la fin de la phase d’amorçage de la SCIC.


  • Eco-Sapiens
  • Cette SCOP gère un site de référencement de magasins bio/éthiques à d'ores et déjà indiqué sa volonté de prendre des parts dans la SCIC.


  • HOP // Halte à l'obsolescence programmée
  • Association leader dans la lutte contre l'obsolescence programmée. Le processus est en cours pour que Commown rejoigne le club d’entreprises de HOP dans les prochains mois.

Moyens techniques

Développement d’un back-office dédié à l’économie de la fonctionnalité sur Odoo (environnement opensource). Mise en place des processus d’évaluation du risque opérationnel Validation de la logistique de vérification des appareils avant expéditions Mise en place des processus de traçabilité des composants Mise en place des processus d’expédition Mise en place des canaux de support client Mise en place des processus de rapatriement d’appareils et de pièces détachées Maintenance et administration du site web et des réseaux sociaux

Dispositifs, outils ou méthodologies

Travail collaboratif maximisant au mieux l'intelligence collective.

Moyens humains

Quatre porteurs de projet travaillent à temps plein chez Commown.

Une quinzaines de bénévoles ont apporté leur soutient ponctuellement depuis la création de l’association.

Commown est accompagnée par les experts suivants :

• Finacoop : expertise juridique et comptable (prévisionnel financier, CGS, ...)

• URSCOP de la région Grand Est : expertise juridique, dossiers de subventions.

• Alsascic : expertise juridique en droit local alsacien, expertise sur les SCIC.

• Agence MyArchi : expertise en webmarketing.

Financeurs

  • La Nef,
  • La Nef est une société financière sous forme coopérative qui finance exclusivement des projets de la transition écologique et solidaire au sens large.


  • La région Grand Est
  • Dans le cadre des bourses d'émergences La région Grand Est à soutenu les cofondateurs de Commown pour la transformation de l'association Commown en SCIC.


  • Alsace Active
  • Alsace Active est l’antenne alsacienne de France Active


  • La SOCODEN
  • Société financière nationale notamment prêt participatif à destination des coopératives en formations.


  • Le Crédit Coopératif,
  • Banque coopérative.

Coûts de l'initiative

550000

Financement

Le premier tour de financement fin 2017 a permis de débloquer 150k€ : 30 k€ en apport des porteurs 20 k€ en crowdequity 100 k€ en prêt (La Nef, Alsace Active, Business Angel) Après quelques mois le ratio dette/investissement matériel observé était de 1. Un deuxième tour de financement a été validé mi-juillet, pour permettre de financer la croissance sur les 12 prochains mois : 90 k€ en prêt du Crédit Coopératif 150 k€ en prêt de La Nef 60k€ en prêt de la Socoden 30k€ en subvention de la BPI, pour financer notre innovation logicielle 40k€ en prêt d’un Business Angel 30k€ de crowequity Total : 340 k€ de prêt, 30k€ de subventions, 30k€ de fonds propres

Témoignages

Message posté sur un groupe facebook en réponse à "avez vous testé Commown ?"

"Bonjour. C'est avec un Fairphone que je loue a Commown que je répond. Je n'avais pas les moyens de l'acheter et la location me permet d'en avoir un. Le téléphone fonctionne bien d'autant qu'il est testé par l'équipe avant d'être envoyé. La location fonctionne par tacite reconduction au-delà de la période de location. Et ils te proposent l'échange ou le remplacement des pièces s'il y a des pannes. Bref c'est sécurisant et surtout le Fairphone est totalement réparable. Donc je suis heureux de ma location."

Autre témoignages de l'une de nos Commowneuses :


"N'étant pas une grande fan de la technologie j'ai mis du temps à me décider à passer d'un téléphone basique à un smartphone. Toutefois je m'étais toujours dit que si un jour j'avais un smartphone il était hors de question que j'achète la marque à la pomme ou semblable qui ne correspondaient en aucun point à mes valeurs et convictions. Par des connaissances j'ai entendu parler de Commown et j'ai tout de suite était séduite par le produit qu'il proposait un téléphone beaucoup plus propre,plus éthique et réparable ! De plus l'idée de la coopérative, le fait de « ne pas procéder mon objet » et le service de réparation proposée m'ont tout de suite convaincue de passer le cap. J'ai donc mon Fairphone dont je suis entièrement satisfaite et l'équipe de Commown a su être à mon écoute et réactive lorsque j'ai rencontré une difficulté technique avec mon appareil.
"

Blog d'un de nos Commowners qui essaye de se passer des géants du GAFA et qui cite notre initiative : http://www.petigny.com/albert/degafamisation/

Le témoignage de notre principal partenaire Fairphone : https://www.fairphone.com/fr/2018/02/12/louer-votre-fairphone-est-desormais-possible-avec-commown/

Article de presse à notre sujet :

https://positivr.fr/location-fairphone-commown/
https://www.wedemain.fr/Pour-20-euros-par-mois-cette-association-vous-loue-un-smartphone-ethique_a3016.html
https://positivr.fr/commown-economie-circulaire-fairphone/
https://www.planet-sansfil.com/nachetez-fairphone-2-louez/
https://e-rse.net/louer-smartphones-greenit-electronique-responsable-commown-26150/#gs.VbSjTPU
https://mrmondialisation.org/louer-un-smartphone-ethique/
 Optimisation des opérations
 Analyse du Cycle de Vie
 Location
 Economie de fonctionalité
 Economie sociale et solidaire
 Plan déchets
 Plateformes de connaissance
 Recherche et Développement
 Reconditionnement
 RSE
 Lutte contre l’obsolescence programmée
 électronique solidaire
 logiciel libre
 réemploi
 coopérative
 traçabilité

Auteur de la page


  • Autres initiatives

    Plus d'initiatives

    Sur les mêmes thèmes

     Optimisation des opérations
     Analyse du Cycle de Vie
     Location
     Economie de fonctionalité
     Economie sociale et solidaire
     Plan déchets
     Plateformes de connaissance
     Recherche et Développement
     Reconditionnement
     RSE
     Lutte contre l’obsolescence programmée
     électronique solidaire
     logiciel libre
     réemploi
     coopérative
     traçabilité