Approche 0 déchet pour la réhabilitation de la friche industrielle de la ZAC du Square, Dreux

  • 2021-08-26 14:39:00
  • /
  • Economiecirculaire.org
  • /
  • 131

Approche 0 déchet adoptée pour la réhabilitation de la friche industrielle de la ZAC du Square (DREUX)

  • Porteur principal : SAEDEL
  • Nature de l'initiative : Démarche multi acteurs (collective ...)
  • boulevard Jean-Jaurès 28100 DREUX
  • Date de début : décembre 2020
  • Date de fin : juillet 2021

La SAEDEL (maitrise d'ouvrage) a fait appel à Sol Paysage afin de maximiser le réemploi des terres excavées sur le site, ainsi qu'à la société Agyre, hub d'accélération de l'économie circulaire dans la construction, afin de minimiser l'impact environnemental de la réhabilitation de cette friche industrielle. Pour cela, l'opération de déconstruction a été précédée de plusieurs phase : 

  • Une phase de cadrage, permettant la mobilisation des acteurs et l'accompagnement dans l’évolution des marchés
  • Une phase de diagnostics : diagnostic PEMD / besoins / acteurs et filières de valorisation du territoir
  • Un accompagnement opérationnel, avec l'élaboration d'une feuille de route économie circulaire  

Cette approche a ainsi permis d'atteindre des objectifs ambitieux :

  • 98,5 % de déblais valorisés (terres excavés, bétons, déchets verts...), dont 8 000 tonnes de béton
  • 96,1 % de ressources valorisées in situ
  • 32 tonnes d’émission de CO2 évitées grâce à la démarche d’économie circulaire et plus de 600 camions évités sur la route par la valorisation sur site

Bénéfices quantitatifs

Limiter l’impact sur les ressources

  • Minimiser les ressources envoyées en décharge,
  • Privilégier l’approvisionnement durable pour l’aménagement et la reconstruction → 96,1 % de ressources valorisées in situ
  • Privilégier la réutilisation, le recyclage et le compost → valorisation de 98,5 % des matériaux

Réduire l’impact carbone

  • Lmiter les flux et les transports des matériaux/déchets et privilégier les transports fluviaux ou fret aux transports routiers → 12 600 tonnes de matériaux traités in situ, soit plus de 600 camions évités sur la route
  • Privilégier la réutilisation et le recyclage, de préférence in situ  32 tonnes d’émissions d’équivalent CO2 évitée pour les transports.

Développer de la richesse et optimiser les coûts

  • Réduire les coûts liés au traitement des déchets → 845 000 économisés sur les frais d’enfouissement

Bénéfices qualitatifs

Cette opération vise à appréhender la déconstruction dans l’optique de valoriser au maximum les ressources sur place en vue de la reconstruction, et ce, à un juste niveau d'ambition en maîtrisant au mieux les coûts associés.

L’ensemble des actions retenues s’inscrit aussi dans la capacité à mobiliser des acteurs du territoire dans une logique de circuit court, de création de valeur locale, et en particulier économique.

Limiter l’impact sur les ressources

  • Avoir une démarche concertée avec l'ensemble des acteurs du projet afin d'anticiper les futurs besoins du site, et maximiser ainsi le recours au réemploi, à la réutilisation et au recyclage in-situ 
  • Privilégier l’approvisionnement durable pour l’aménagement et la reconstruction

Réduire l’impact carbone

  • Sensibiliser l'ensemble des acteurs à l'impact carbone des matériaux de construction et privilégier les matériaux bas carbone pour l’aménagement et les futures constructions : matériaux réutilisés ou recyclés, bétons bas carbone, biosourcés, etc.
  • Limiter les flux et les transports des matériaux/déchets et privilégier les transports fluviaux ou fret aux transports routiers 

Développer de la richesse et optimiser les coûts

  • Créer de la valeur matérielle et immatérielle : garder sur le site une trace du patrimoine et communiquer sur la démarche pour encourager sa réplicabilité → réflexion sur le réemploi du gros oeuvre et sur la réhabilitation des bâtiments,  transformation d’une citerne à fioul en réservoir d'eau de pluie
  • Permettre la montée en compétences des acteurs locaux et le développement des savoir-faire, création de filières, etc.

Etapes de l'initiative

1. Phase de cadrage : mobilisation des acteurs et accompagnement dans l’évolution des marchés

2. Phase de diagnostics : diagnostic PEMD / besoins / acteurs et filières du territoire

3. Accompagnement opérationnel : élaboration de la feuille de route économie circulaire pour l'opération 

Domaines d’activités

  • Construction
  • Déconstruction
  • Recyclage

Ressources

  • Matériaux de construction
  • Matériaux d'excavation
  • Compost

Pilier(s) de l’économie circulaire

  • Recyclage
  • Approvisionnement durable
 Diagnostic
 Location
 Filières locales
 Optimisation des opérations
 Reconditionnement
 Accompagnement
 Friche industrielle
 réhabilitation
 0 déchet
 recyclage
 réutilisation
 réemploi
 déconstruction
 chantier

Modérateur

  • Vincent Jay

    Chef de projets

    Suivre
  • Auteur de la page

  • Jean-Baptiste LE MENN

    Ingénieur Economie Circulaire et Matériaux

    Suivre

  • Autres initiatives

    Plus d'initiatives

    Sur les mêmes thèmes

     Diagnostic
     Location
     Filières locales
     Optimisation des opérations
     Reconditionnement
     Accompagnement
     Friche industrielle
     réhabilitation
     0 déchet
     recyclage
     réutilisation
     réemploi
     déconstruction
     chantier