Réinventer le cycle de la matière

  • 2022-09-01 08:00:02
  • /
  • Eclaira.org
  • /
  • 468

L’entreprise contribue à reconsidérer la notion de « déchet » au sein des entreprises et à valoriser des matières en réduisant l’impact environnemental dans plusieurs secteurs tels que le luxe, l’électronique et l’aéronautique.

  • Structure porteuse : LAVOISIER COMPOSITES
  • Nature de l'initiative : Démarche individuelle (entreprise ...)
  • Internationale
  • 25 Quai Pierre Semard, 69350 La Mulatière
  • Date de début : mai 2018

Lavoisier Composites crée des boucles matières au plus près des filières industrielles en développant des procédés innovants pour fabriquer des pièces d’aspect ou de structure en substituant des matières premières vierges ou du métal. Issues de sous-produits de filières industrielles, ces matières apportent leurs caractéristiques aux pièces conçues pour le domaine du luxe ou les secteurs de pointe tels que l’électronique et la mobilité au sens large.

 

Cette initiative est née du constat de l’ampleur des gisements de déchets composites générés dans l’aéronautique et de l’évolution du cadre règlementaire du statut de sous-produit qui a clarifié les possibilités de réemploi. Cette dynamique a créé les conditions technico-réglementaires favorables pour considérer les résidus de production comme des flux de matière à part entière dès lors que l’ensemble des critères applicables sont réunis. Après une expérience dans le secteur aéronautique, les co-fondateurs de Lavoisier Composites, Esteban et Guillaume, ont identifié les gisements exploitables de cette filière et ont développé un procédé permettant de les transformer en matières standardisées. Depuis le début de leur entreprise, ils ont diversifié les filières d’approvisionnement et leurs gammes de matières. Par exemple, les gammes Leatherium® et Colorium® sont composées respectivement de chutes de cuir de la maroquinerie et issues de chutes textiles combinées avec une résine partiellement biosourcée.

Résultats qualitatifs et chiffres clés

  • La transformation de résidus en des produits apportant des caractéristiques, des fonctionnalités ou une esthétique adaptée aux applications envisagées.
  • Des caractéristiques techniques équivalentes voire supérieures à d’autres matériaux : Par exemple, Carbonium® Structure a été utilisé dans le cadre du programme d’accélération Airbus BizLab pour démontrer qu’une pièce de structure faite à partir de résidus de production composites pouvait remplacer une pièce en titane avec un gain de poids de 50%.
  • Des matières rivalisant avec des matériaux du luxe : Dans la haute horlogerie, la montre de luxe Insight Micro-rotor de Romain Gauthier Manufacture en Carbonium® Original a été vendue plus chère que les versions en or et platine.
  • L’entreprise a une démarche de prévention avec ses fournisseurs et clients. Ils essaient de promouvoir les boucles internes aux activités de leurs clients de manière à utiliser les gisements dans les procédés de manière astucieuse.
  • La diversification des matériaux : De nombreuses gammes de matériaux sont issues de filières aéronautique, textile, alimentaire, etc.
  • Un procédé industriel garantissant la traçabilité depuis le sourcing jusqu’à la pièce finale : La société a développé ce processus pour maîtriser la qualité, en prenant en compte l’ensemble des attentes esthétiques, fonctionnelles et structurelles du cahier des charges client.

Carbonium® fait l’objet de 3 brevets d’innovation.

Historique et perspectives de l’initiative

2018 : Création de Lavoisier Composites à Chassieu et signature d’un partenariat industriel avec le groupe Hexcel

2019 : - Première applications commerciales dans le secteur de l’horlogerie de luxe

  • Carbonium® labélisée « 1000 solutions pour la planète" par la Fondation Solar Impulse
  • Distinction aux Victoires de l'Innovation 2019 dans la catégorie Innovation de Rupture

2020 :  Fabrication d’une preuve de concept dans le cadre du programme d’accélération AIRBUS BizLab

2021 :  Participation à un programme d’accélération dans le secteur de l’électronique grand public

2022 :  - Sélection pour intégrer le programme d’accélération La Maison des Startups LVMH                                                     

  •  Déménagement à La Mulatière pour augmenter les capacités de production
  •  Signature d’un partenariat industriel avec le groupe Clayens pour favoriser le passage en phase industrielle

 Lancement de l’augmentation de capital pour accompagner la croissance de la société

Facteurs d'accélération et freins

Freins :

  • Le processus de réemploi des sous-produits est plus coûteux et complexe mais il est légitimé par la conservation de la valeur ajoutée et le potentiel économique qu’il offre.
  • Le poids des stéréotypes qui pèse sur la matière et les résidus. Par exemple il y a l’idée reçue que la matière issue du réemploi ne serait pas aussi performante que la matière vierge.

 

Facteurs d’accélération :

  • Être entouré d’investisseurs et de partenaires industriels visionnaires pour soutenir le développement des moyens de production et pouvoir diffuser l’offre à plus large échelle

 

Domaines d’activités

  • Industrie

Ressources

  • Métaux
  • Minerais
  • Textile

Partenaires

  • Hexcel

  • Airbus BizLab

  • La Maison des Startups de LVMH

  • Groupe Clayens

Moyens techniques et méthodologies

Modèle économique

Dans sa démarche de réemploi de sous-produits, Lavoisier Composites se distingue des autres entreprises par sa volonté de maximiser la qualité et la valeur ajoutée pour développer des applications dans le luxe et les secteurs haute technologie. Ce modèle économique est dépendant de la disponibilité des gisements et la capacité à les rendre compatibles avec les applications envisagées. Dans ce cadre, la société intervient auprès de ses clients pour les accompagner dans une démarche d’éco-conception afin d’intégrer la démarche dès la genèse de nouveaux produits afin de réduire durablement l’impact environnemental des produits.

Les perspectives

  • Les effectifs devraient augmenter dans les années à venir avec l’accroissement des activités.
  • Des travaux entamés sur la gamme Naturalium® en 2021 visent au développement de matériaux 100% recyclables, biodégradable et biocompostables à partir de résidus de la filière agro-alimentaire.
  • Le lancement de la gamme Carbonium® x Nylo® destinée à l’injection thermoplastique en 2022 marque le début d’une démarche plus holistique impliquant toute la chaine de valeur jusqu’au client final pour assurer une valorisation à 100% en fin de vie.

Moyens humains

7 personnes

 Consommation responsable
 Eco-conception
 Allongement de la durée d’usage
 Réemploi
 Luxe
 maroquinerie
 industrie

Auteur de la page


  • Autres initiatives

    Plus d'initiatives

    Sur les mêmes thèmes

     Consommation responsable
     Eco-conception
     Allongement de la durée d’usage
     Réemploi
     Luxe
     maroquinerie
     industrie