Mots clés:

Le groupe de travail « Massification des données de flux : nomenclature et base de données nationale » devra permettre de dessiner les contours d’une future base de données nationale (BDD), et ce, de façon participative en associant étroitement les différentes parties prenantes : animateurs de démarches d’EIT et développeurs d’outils (ACTIF, INEX Circular, Upcyclea, etc. ), mais aussi l’État via les ministères et plus particulièrement les DREAL, les collectivités, conseils régionaux / observatoires régionaux, acteurs de l’opendata, ou encore de potentiels autres apporteurs de données.

Cette BDD nationale devra répondre à des besoins clairement identifiés auprès des parties prenantes et proposer des fonctionnalités adaptées, tout en respectant l’équilibre entre BDD nationale et outils privés et en garantissant la confidentialité des données des acteurs économiques.