Veolia rejoint l’initiative pour une Nouvelle économie du plastique de la Fondation Ellen MacArthur

  • par Düdü KARAKAYA
  • /
  • 2016-06-22 10:23:36
  • /
  • Economiecirculaire.org
  • /
  • 1481

Veolia a rejoint en tant que « Core partner »l’initiative pour une Nouvelle économie du plastique lancée par la Fondation Ellen MacArthur. La Nouvelle économie du plastique est une initiative ambitieuse, étalée sur trois ans, visant à créer une dynamique vers un système du plastique fonctionnel. Appliquant les principes de l’économie circulaire, elle rassemble des entreprises et des villes de premier plan, des mécènes, des décideurs publics, des universitaires, des étudiants, des ONG et des citoyens dans le but de repenser et de refondre l’avenir du plastique, à commencer par l’emballage.

Cette initiative s’appuie sur les recommandations du rapport « The New Plastics Economy: Rethinking the future of plastics » (La Nouvelle économie du plastique : repenser l’avenir du plastique) publié par la Fondation Ellen MacArthur et le Forum économique mondial à l’occasion de sa réunion annuelle à Davos en janvier 2016. C’est la première fois qu’un rapport présente un panorama d’ensemble de la chaine de valeur de l’emballage plastique à l’échelle mondiale, soulignant ses avantages mais dévoilant également des inconvénients majeurs. Avec une perte de valeur matérielle comprise entre 80 et 120 milliards de dollars par an dans l’industrie et des externalités environnementales négatives coûtant au moins 40 milliards de dollars par an (un chiffre supérieur aux profits de l’ensemble de l’industrie de l’emballage plastique), l’intérêt pour l’économie mondiale à transformer le système est évident. L’initiative pour une Nouvelle économie du plastique représente un premier pas concret vers un système du plastique fondé sur les principes de l’économie circulaire.

« Cette nouvelle initiative s’étend sur trois ans, ce qui reflète l’ampleur du défi qui consiste à transformer l’ensemble du système sur la durée. L’objectif est de fixer un cap commun, de provoquer une nouvelle vague d’innovation et de faire évoluer la chaine de valeur du plastique – à commencer par l’emballage plastique – vers un cercle vertueux permettant d’en saisir toutes les opportunités, de se fonder sur des sciences économiques plus robustes et de déboucher sur meilleures retombées environnementales. Nous sommes ravis d’accueillir Veolia et son expertise en matière de gestion des ressources en tant que « Core partner » de l’initiative », déclare Ellen MacArthur.

En tant que « Core partner », via sa présence au conseil consultatif, Veolia participera à la mise au point du programme de travail et à la sélection des projets ainsi que des projets pilotes. Le Groupe oeuvrera notamment sur les chantiers et les projets d’innovation sélectionnés en coopération avec cet unique ensemble de parties prenantes provenant de l’ensemble de la chaine de valeur mondiale du plastique.

Axée sur une approche explicitement systémique et collaborative, l’initiative pour une Nouvelle économie du plastique s’articule autour de cinq piliers interdépendants et solidaires les uns des autres :

Un mécanisme de dialogue – Rassembler pour la première fois un groupe d’entreprises et de villes de premier plan sur l’ensemble de la chaine de valeur mondiale afin de mener des projets de démonstration collaboratifs et d’informer les autres éléments constitutifs

Un protocole mondial sur le plastique – Repenser les matériaux, les formats, les systèmes post-utilisation et les normes des emballages plastiques afin de fixer des objectifs pour guider l’innovation, de venir à bout de la fragmentation actuelle et de faciliter la création de marchés efficaces. • Des percées dans l’innovation – Mobiliser des innovations ciblées qui peuvent se décliner sur l’ensemble du système afin de redéfinir le champ des possibles et de créer les conditions nécessaires à l’émergence d’une économie nouvelle

Une base de connaissances – Combler les lacunes en matière de savoirs essentiels en construisant une base de connaissances économiques et scientifiques sur laquelle s’appuyer pour mener des recherches

De la sensibilisation – Faire participer une large palette de parties prenantes, y compris des citoyens, des enseignants, des étudiants, des décideurs publics, des ONG et des associations professionnelles, à la redéfinition d’un meilleur système.

COMMUNIQUE DE PRESSE VEOLIA


 Plan déchets
 Recyclage
 Sensibilisation

Modérateur

  • Düdü KARAKAYA

    Animatrice et Gestionnaire de contenus WEB

    Suivre
  • Dernière modération le 22/06/2016 - 10:27

    Auteur de la page

  • Düdü KARAKAYA

    Animatrice et Gestionnaire de contenus WEB

    Suivre

  • Autres actualités

    Plus d'articles

    Sur les mêmes thèmes

     Plan déchets
     Recyclage
     Sensibilisation