La RSE dans l’agroalimentaire ? C’est plus facile avec l’ISO 26030

  • par Isabelle SALMON
  • /
  • 2021-08-31 11:27:17
  • /
  • Economiecirculaire.org
  • /
  • 1100

ISO 26030 : un langage commun parler RSE dans l’agro

Depuis janvier 2020,  une nouvelle norme volontaire, dénommée NF ISO/TS 26030, offre aux acteurs du secteur un mode d’emploi pour bâtir une politique de développement durable qui balaie l’ensemble des enjeux (économiques, sociaux, environnementaux, territoriaux, éthiques) et n’oublie rien au passage. Et comme l’agroalimentaire est un marché mondialisé – en dépit des encouragements à raccourcir les circuits -, cette norme est internationale : elle est le fruit d’un consensus mondial, afin que d’un pays à l’autre, d’un métier à l’autre, tous les acteurs parlent le même langage. Le tout, en lien avec les Objectifs de Développement Durable (ODD) des Nations-Unies, chers aux patrons d’entreprise qui y trouvent une grille de lecture intéressante pour réorienter leur modèle économique ! Cela valait bien un colloque… voire deux : le 14 janvier 2020 à Bordeaux, puis le 23 à Paris à l’initiative du club des adhérents d’AFNOR, les parties prenantes ont échangé sur ce texte à marquer d’une pierre blanche dans le paysage normatif français

Bientôt une exigence dans les appels d’offres

Ancrage territorial, traçabilité, culture bio ou encore formation, rémunération et sécurité au travail des professionnels de l’agro-alimentaire… L’ISO 26030 passe toutes ces thématiques au crible et les adapte à partir de l’ISO 26000. « Notre texte franco-français a ensuite servi de base aux travaux internationaux menés par trente pays sous l’égide de l’ISO, poursuit Benjamin Perdreau. La version française a été complétée et enrichie, avec des sujets nouveaux comme le bien-être animal ou l’économie circulaire. Au final, ISO 26030 est la première déclinaison sectorielle d’ISO 26000 au plan international et la France a tenu la plume. Une vraie fierté. »

D’application volontaire, ce texte n’en est pas moins fortement recommandé. Les principes de la RSE vont rapidement devenir incontournables, estime le ministère de l’Agriculture par la voix de Jean-Marc Callois. « Dans les appels d’offres, ces notions seront bientôt systématiques. Une exigence pour répondre aux attentes des consommateurs ». « Ceux qui ne seront pas engagés dans une démarche responsable risquent d’être exclus des marchés, confirme Benjamin Perdreau. On le remarque déjà, avec l’apparition de nouvelles demandes dans les cahiers des charges ».

> En savoir plus sur l'ISO 26030

Source de l'image : Marta Ortigosa sur Unsplash

 RSE
 RSE agroalimentaire
 ISO 26030

Modérateur

  • Amandine Ameline

    Chargée de mission

    Suivre
  • Dernière modération le 31/08/2021 - 11:27

    Auteur de la page


  • Autres actualités

    Plus d'articles

    Sur les mêmes thèmes

     RSE
     RSE agroalimentaire
     ISO 26030