L’écocentre réunionnais de la société Sud Traitement Services va bientôt voir le jour!

Le chantier CVD de Sud Traitement Services (STS) avance bien! D’ici 10 mois, un écocentre unique basé à proximité de Saint-Pierre, dans le sud de l’île, verra le jour.

 

Un projet de longue date bientôt finalisé

Nous sommes heureux de vous faire partager la pose des premières pierres d’un projet débuté avec STS depuis bientôt 5 ans et qui atteindra sa finalisation en janvier 2022.

Sortir des dossiers d’études pour une application terrain, c’est cela aussi notre conception de l’économie circulaire.

Débutée en 2017, cette réflexion a été aidée par l’ADEME dans le cadre du financement d’une étude de faisabilité, véritable base à notre démarche actuelle. Plusieurs entreprises se sont donc alliés autour de Sud Traitement Services, (Rock&Run, Lacq BTP Services, IDDEE), afin de donner naissance à ce projet. Pendant que les travaux de VRD et de la construction du bâtiment sont en cours de finition, avec les sociétés Lessines Industries et Mécaroanne, nous créons les deux process innovants pour traiter et valoriser le verre et le plâtre dans deux filières locales.

 

Une boucle d’économie circulaire du verre bouteille et plat

Cette structure valorisera l’intégralité du flux de verre (creux et plat, feuilleté ou non) de l’Ile de la Réunion. Il sera épuré, lavé, déferraillé, et broyé afin d’obtenir une poudre, la « PVM ». Cet écoproduit répondra à une double problématique réunionnaise, à savoir, la valorisation sur son sol du flux de verre, évitant ainsi le transfert en Afrique du Sud, mais également à une problématique du BTP, avec la réduction de la surconsommation d’eau et de ciment dans les formulations béton, qui sont dues à la nature volcanique des granulats issus du sol réunionnais.
 

Une augmentation du recyclage du plâtre réunionnais

Le plâtre y sera également traité. Issu des chantiers de déconstruction ou de chutes de poses, ce plâtre sera déferraillé, broyé, débarrassé des éléments fibreux, et réduit en poudre inférieure à 4mm. Ce plâtre rejoindra par la suite la composition du ciment élaboré sur l’Ile de la Réunion. La société STS s’était penchée sur ce sujet en 2014, et avait déjà investi dans une ligne d’une capacité de 1000 tonnes par an. STS a décidé de doubler le rendement de sa ligne de traitement. Ce sera donc 2000 tonnes annuelles de plâtre qui seront valorisées localement, à la place d’être enfouies, ainsi qu’une réduction de l’importation de 2000 tonnes de gypse nécessaires à la fabrication de ciment.

 

Un site qui souhaite réduire son empreinte environnementale

Les installations de traitement de déchets sont des unités qui consomment énormément d’électricité et d’eau pour le process et le nettoyage des équipements. STS a souhaité réduire au maximum l’impact sur les ressources de ses activités, et a décidé d’installer sur sa toiture l’équivalent de 400kW de panneaux photovoltaïques, via la société Solar Trade. De plus, elle envisage de traiter son eau de process et de lavage afin d’éviter de la relarguer dans les réseaux d’évacuation, pour l’utiliser dans l’arrosage de ses espaces verts.

 

Ce site sera aussi un lieu de valorisation d’autres déchets, qui formeront à leur tour de nouvelles boucles d’économie circulaire. Nous ne tarderons pas à vous donner plus d’informations très prochainement.

 Reconditionnement
 Eco-conception
 Reconditionnement
 valorisation
 verre
 plâtre
 BTP

Modérateur

  • VincentJ CIRIDD

    Chef de projets - CIRIDD

    Suivre
  • Dernière modération le 20/04/2021 - 12:04

    Auteur de la page


  • Autres actualités

    Plus d'articles

    Sur les mêmes thèmes

     Reconditionnement
     Eco-conception
     Reconditionnement
     valorisation
     verre
     plâtre
     BTP