L’autopartage Citiz, une solution plébiscitée par les villes

La mobilité est au cœur de l’actualité : crises écologique et climatique, revendications des gilets jaunes, projet de loi d’orientation des mobilités (LOM), approche des élections municipales… Dans ce contexte, de nombreuses solutions pour se déplacer de manière durable seront présentées lors de la Semaine Européenne de la Mobilité (#SEM2019), du 16 au 22 septembre 2019. Le réseau Citiz, pionnier de l’autopartage en France, en fait partie. Contribuant à réduire les impacts délétères de la voiture sur l’environnement, à diminuer les coûts du transport automobile, cette solution est plébiscitée par les habitants et les entreprises, et convainc de plus en plus de villes.

Le réseau Citiz (ex France-Autopartage) est une coopérative créée en 2002 pour fédérer les premiers services d'autopartage en France, à l’initiative d'habitants de Marseille, Lyon, Grenoble et Strasbourg. Aujourd’hui le réseau Citiz offre plus de 1 400 voitures accessibles en libre-service 24h/24 dans 110 villes, réparties sur plus de 600 stations - dont une soixantaine de gares ferroviaires

Un service d’autopartage qui a prouvé son intérêt écologique

En matière de nouvelles mobilités, de nombreuses innovations fleurissent, plus ou moins éphémères, et sans que l’on mesure leur impact écologique. L’autopartage en boucle proposé par Citiz a prouvé qu’il permet de réduire considérablement l’espace occupé par les voitures, ainsi que l’empreinte carbone de ses utilisateurs. 

Une étude de l’ADEME (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie) a notamment montré qu’un véhicule en autopartage Citiz remplace près de dix voitures personnelles. Cette solution conduit également à un changement de comportement, amenant les utilisateurs à choisir le mode de déplacement adapté pour chaque usage. Les autopartageurs se démotorisent et réduisent globalement leur usage de la voiture, au bénéfice de modes actifs ou des transports collectifs, et par conséquent réduisent leurs émissions de gaz à effet de serre.

Une économie de temps et d'argent

Sachant que la possession d'une voiture polyvalente coûte plus de 6500 €/an (exemple pour une Clio essence calculé par l’Automobile Club), la location en autopartage Citiz est plus économique pour celles et ceux qui n’utilisent pas une voiture tous les jours et qui parcourent moins de 10 000 km par an.

Comment ça marche ?

Remplaçant la voiture particulière dont on ne se sert pas tous les jours, ou le véhicule de société, on n'utilise le service d’autopartage Citiz que lorsqu’on en a réellement besoin. Les voitures Citiz sont accessibles en libre-service 24h/24, près de chez soi, pour 1 heure, 1 jour ou plus
On choisit la voiture selon son besoin, de la citadine à la familiale, puis on paye selon la durée d’utilisation et les kilomètres parcourus : à partir de 2 €/heure + 0,37 €/km, carburant compris. C’est une solution adaptée pour des besoins ponctuels : transporter des marchandises, partir en week-end, pour des loisirs ou des déplacements professionnels.

Source de l'information : Communiqué de presse Citiz du 09/09/19

Lire le communiqué en totalité (PDF)

En savoir plus sur Citiz

Autres actualités dans "Opinions"

« Nous avons un rôle à jouer dans la lutte contre le changement climatique et la réduction des déchets »

Publié le 03 oct. 2019 - 10:52

Le Sénat examinait la semaine passée le projet de loi relatif à l’économie circulaire et à la lutte contre le gaspillage. Le bâtiment est concerné par certains articles ; rappelons que ce secteur représente 40% de la consommation éner (...)

Communiqué : Ecovio contribue à la fermeture du cycle des nutriments en vue dune économie circulaire

Publié le 27 août 2019 - 11:21

Un communiqué de presse de la division Matériaux de performance de BASF - juillet 2019  Ecovio contribue à la fermeture du cycle des nutriments en vue dune économie circulaire Les plastiques certifiés biodégradables pour les films (...)

Industrie pharmaceutique: vers une économie plus circulaire?

Publié le 03 juil. 2019 - 11:29

L’attente d’engagement en matière d’économie circulaire n’a jamais été aussi prégnante qu’aujourd’hui. Mue par l’épuisement des ressources naturelles, les changements climatiques, l’extinction d’espèces naturelles, la prise de conscie (...)



 Affichage environnemental
 Information
 Mutualisation d'infrastructures et de services
 Outils et dispositifs
 Sensibilisation
 Territoire
 Allongement de la durée d'usage




Recherchez

Entrez votre propre mot-clé



Autres actualités

[Lecture] De la planification des déchets à l'économie circulaire
Publié le 18 oct. 2019 - 14:25
R-EVOLUTION : Low-Tech vs. High-Tech, le bâtiment comme enjeu de réconciliation ?
Publié le 17 oct. 2019 - 13:02
Atelier AFNOR Hauts de France le 19/11 - Economie circulaire : comment aborder ses domaines d’action ?
Publié le 17 oct. 2019 - 09:08
Inauguration de la chaire de recherche « économie circulaire et métabolisme urbain »
Publié le 24 sept. 2019 - 16:55
Cap sur l'économie du futur : Ruptur se dévoile chez Brangeon !
Publié le 13 sept. 2019 - 08:52