Financement participatif : soutenez la Drècherie, première symbiose micro-industrielle dédiée à la chaîne de valeur brassicole et à l'artisanat alimentaire

En un clin d'œil

A l’occasion de la modernisation de la Brasserie de l’Être, les brasseurs vont supprimer la chambre de refermentation et gagner un peu de place. Ils nous ont proposé de nous sous-louer une partie de cet espace pour que nous aménagions notre atelier chez eux, au rez-de-chaussée, et à la source de la drèche. Nous, c'est une biscuiterie et une boulangerie qui utilisent la drèche dans leurs produits. 

Pour concrétiser notre installation, nous avons décidé de lancer une campagne de financement participatif, indispensable pour financer ce que nous ne pouvons pas financer via un crédit-bail ou d’autres outils de financement « classiques ». Découvrez notre projet sur BlueBees, parlez-en autour de vous, partagez, venez nous rendre visite !

Notre nouvel atelier nous permettra de développer des boucles de flux de matière, et d'explorer à termes l'utilisation d'autres produits du brassage, comme les farines de malt, les levures... 

C’est donc une symbiose micro-industrielle que nous construisons : en réintroduisant des matières inutilisées dans les procédés de production, on boucle la boucle, on réduit les déchets, et on crée de la valeur localement.

Dans « Drècherie », il y a « drèche »

Quand un brasseur brasse, il utilise des céréales maltées pour fabriquer deux produits : la bière, à partir des sucres, et la drèche, qui contient les fibres et les protéines des céréales. Historiquement, la drèche n’est pas un problème : elle est cédée aux industries de la nutrition animale, offerte aux éleveurs du coin, compostée sur place...

Mais en ville, pas de vaches ni de cochons, la place est coûteuse et limitée, et la logistique complexe. Alors trouver quoi faire avec leur drèche devient un vrai casse-tête pour les brasseurs urbains. Pourtant, c’est un produit alimentaire très avantageux : fabriqué localement, riche en fibres et source de protéines, on a tout intérêt à l’intégrer dans notre alimentation !

Derrière la Drècherie, il y a nous 

Nous, c’est Elsa de Brewstickset Pierre-Élie de L’Origine du pain. Nous nous sommes rencontrés lorsqu'Elsa cherchait un lieu pour développer son atelier de production. Ensemble, nous partageons un petit atelier dans le 19ème arrondissement de Paris, sur la Butte Bergeyre. Pierre-Élie y confectionne son pain, et Elsa, ses Brewsticks !


Des produits sains, et anti gaspi !

Pierre-Élie travaille exclusivement à partir de blés cultivés en biodynamie, moulus sur meule de pierre (moulin Astrié). Ce procédé garanti des farines de haute qualité qui préservent toutes les qualités gustatives et nutritionnelles des céréales, achetées en direct auprès d'un paysan meunier près de Verdun. Il fabrique plusieurs variétés de pain dont du pain à la drèche. Toute sa production s’écoule en circuit court, principalement en AMAP


Elsa découvre la drèche, son odeur ultra-gourmande, et ses intérêts lors d’un stage de brassage.
 Elle commence donc à développer des prototypes sous forme de croustillants bâtonnets apéritifs : après 9 mois de recherche et développement, les Brewsticks étaient nés !

Elaborés à partir de drèche de brasserie artisanale et d’ingrédients le plus bruts et locaux possibles, les Brewsticks sont sans additifs, peu salés, riches en fibres et source de protéines. Ils se déclinent en 4 saveurs régulières, et sont commercialisés dans 7 caves et bars à bières parisiens. 


Au total, nous produisons 15 kilos de Brewsticks par mois, dont l'intégralité sont vendus avant même d'être fabriqués. Parallèlement, nous avons reçu une trentaine de demandes de commercialisation et de distribution supplémentaires. Nous devons donc passer à la vitesse supérieure !

Mais la configuration actuelle de l'atelier ne nous permet pas de répondre aux nouvelles demandes, et le procédé de production entièrement manuel ne permet ni de produire suffisamment, ni au projet d’être rentable. Une seule solution : déménager, augmenter la surface de cuisson et mécaniser !

 

En 2019, un atelier collaboratif à la Brasserie de l'Être

Nous partageons un atelier de fabrication situé dans le 2ème sous-sol d’un immeuble résidentiel. Ce qui nous oblige à descendre à l’année des tonnes de farine, des dizaines de kilos de drèche et remonter tout autant de produits finis !

 

 

A propos de nous

Pierre-Élie 

Pierre-Élie est né dans une famille de boulangers, et a commencé par exercer des métiers très différents, de l’informatique aux arts dramatiques. En 2013, après un CAP boulangerie, le voici lui aussi artisan boulanger, fondateur de L'Origine du pain en mai 2015. l’Origine du pain est un atelier de fabrication de pains au levain (fermentation naturelle de farine et d’eau), sans aucun auxiliaire technologique ou additif. Il a obtenu la mention « Nature et Progrès » en 2018 et 2019.

Elsa 

Dans une dimension parallèle, Elsa a été consultante, avec une spécialisation dans le merveilleux monde de la gestion des déchets et de l'économie circulaire. Mais après quelques années à travailler sur des rapports et des études dont bon nombre finissait sur une étagère à prendre la poussière, Elsa s'est dit qu'il était temps de passer à l'action et de faire des choses plus utiles et qui contribuent concrètement à changer le système dominant. A commencer par des Brewsticks.  

Contact

hello@brewsticks.eu 


Modéré par : Vincent Jay

Autres actualités dans "Information"

Les chaînes de fast-food signent un « contrat d’engagement » pour le tri des déchets

Publié le 12 juin 2019 - 11:31

Quinze chaînes de restauration rapide vont devoir se plier à de nouvelles réglementations concernant le tri des déchets. Ce mardi 11 juin 2019, au terme d’une rencontre des géants du secteur avec le ministère de la Transition écologiq (...)

Air-Ink : Ou quand la pollution devient une ressource

Publié le 12 juin 2019 - 10:27

Une start-up estime que la pollution rejetée par les véhicules n’est autre qu’une ressource à exploiter. Une technologie a ainsi été développée afin de fabriquer de l’encre à utiliser dans divers produits. “La pollution n’est rien (...)

Amélie Genge, AG EcoConsult, interviendra le 14 juin 2019 aux Rencontres Nationales de l'Ingénierie Territoriale

Publié le 11 juin 2019 - 10:00

Amélie Genge, AG EcoConsult, interviendra à l'atelier 25 des Rencontre Nationales de l'Ingénierie Territoriale qui se tiendront sur Dunkerque les 13 et 14 juin prochains. "Les rencontres nationales de l’ingénierie territoriale 201 (...)



 Approvisionnement durable
 Circuits courts
 Clusters
 Crowdfunding
 Ecologie industrielle et territoriale
 Economie sociale et solidaire
 Expérimentation
 Financement participatif
 Modèles économiques
 systèmes agricoles et agro-alimentaires
  économie circulaire
  écologie industrielle et territoriale
  réduction des déchets




Recherchez

Entrez votre propre mot-clé



Autres actualités

[Appel à projets] La DREAL de Bourgogne – Franche-Comté, lance les Trophées de l’économie circulaire
Publié le 11 juin 2019 - 10:51
Amélie Genge, AG EcoConsult, interviendra le 14 juin 2019 aux Rencontres Nationales de l'Ingénierie Territoriale
Publié le 11 juin 2019 - 10:00
Communiqué de presse Quartier des deux rives - La Seine du tri
Publié le 10 juin 2019 - 12:00
Loi sur le gaspillage alimentaire : la France interdit la destruction des invendus non-alimentaire
Publié le 05 juin 2019 - 11:50
L’association Répar’Toi-Même œuvre pour l’allongement de la durée de vie des produits
Publié le 31 mai 2019 - 10:45