CHIMIREC propose une nouvelle filière de recyclage : le plastique

  • par Düdü KARAKAYA
  • /
  • 2016-07-01 14:34:31
  • /
  • Economiecirculaire.org
  • /
  • 1256

CHIMIREC, spécialiste de la gestion des déchets, enrichit ses offres de valorisation grâce à un nouveau procédé exclusif : le recyclage du plastique issu des déchets d’emballages souillés dangereux.

Grâce à de nouveaux outils installés au sein d’ECO-LOGISTIQUE Réemploi et de ses plates-formes régionales, CHIMIREC dispose désormais d’une solution exclusive permettant de valoriser tonnelets, bidons, fûts, conteneurs et autres emballages plastiques variés issus à la fois d’apports extérieurs directs et de sa propre collecte.

Tous les ans, CHIMIREC gère plus de 10 000 tonnes de déchets d’emballages et souhaite optimiser la valorisation de ces derniers. Les plastiques concernés sont généralement des corps creux en polyéthylène à haute densité (PEHD) très présents en milieu industriel. Cette démarche s’inscrit parfaitement dans sa politique de développement durable consistant à développer des filières de valorisation, génératrices de solutions pérennes pour ses clients ou partenaires.

« En 2014, le rachat d’ECO-LOGISTIQUE, spécialisée dans le réemploi des emballages, a été un véritable catalyseur. Il a permis au Groupe de mieux valoriser ce déchet. Nous avons su profiter de ce savoir-faire pour élargir notre offre et répondre aux besoins de nos clients. Au total, nous avons investi plus d’1M€ dans cette nouvelle filière, plus de 10 emplois ont été créés. Notre objectif est de traiter 5 000 tonnes de PEHD en 2016.» Jean-Marc Rieger – Directeur Général du Groupe CHIMIREC.

Une valorisation en deux étapes pour une logique d’économie circulaire

A ce jour, 6 plates-formes CHIMIREC sont équipées d’un broyeur et opèrent la première phase de recyclage : CHIMIREC Socodeli (30), CHIMIREC Javené (35), CHIMIREC Centre Est (39), CHIMIREC Est (54), CHIMIREC Delvert (86), CHIMIREC Dugny (93). Les déchets sont triés et broyés. Les matériaux indésirables sont enlevés (bois, chiffons, métal). Les déchets ainsi réduits en volume sont transférés à Courtenay sur le centre d’ECOLOGISTIQUE Réemploi. Le site traite également les déchets plastiques issus de ses partenaires ou livrés directement.

Une seconde phase de traitement plus technique est alors engagée : égouttage, tri, lavage dynamique et broyage.

Le taux de valorisation avoisine les 99 % ; les matériaux présentant alors une qualité proche du plastique vierge et réutilisable. Le plastique obtenu est exploité, à des fins de nouvelles fabrications d’éléments plastiques, par des coumponders (préparateurs de lots) ou par des plasturgistes.

Crédit photo: Chimirec

Source


 Recyclage

Auteur de la page

  • Düdü KARAKAYA

    Animatrice et Gestionnaire de contenus WEB

    Suivre

  • Autres actualités

    Plus d'articles

    Sur les mêmes thèmes

     Recyclage