Aménagement de l'écoquartier la ZAC Le Square à Dreux : une opération exemplaire d'économie circulaire

Le site du projet, concédé à la SAEDEL, Société d’Aménagement et d’Équipement du Département d’Eure-et-Loir, pour l’opération ZAC du Square de la ville de Dreux, est une ancienne friche industrielle de 50 000 m² regroupant un ensemble de bâtiments industriels. L’opération concerne le site De Maville (ex-fabrique d’articles de fêtes fermée au début des années 2000) s'étendant sur 20 000 m2.

La SAEDEL et la Ville de Dreux ont inscrit ce projet dans une démarche territoriale exemplaire d’économie circulaire et mandaté AGYRE, hub d’accélération de l’économie circulaire dans la construction, pour les accompagner dans la réalisation d’une opération pilote réplicable et co-construite avec des acteurs du territoire dans une logique de réduction des déchets et de création de valeur locale.

Dans ce cadre, l’opération vise à appréhender la déconstruction dans l’optique de valoriser au maximum les ressources sur place en vue de la reconstruction, et ce, à un juste niveau d'ambition en maîtrisant au mieux les coûts associés. L’ensemble des actions s’inscrit aussi dans la capacité à mobiliser des acteurs du territoire dans une logique de circuit court, sans que l’économie circulaire ne représente une nouvelle contrainte, notamment financière.

Le désamiantage et la déconstruction des 12 000 m2 de bâtiments sont aujourd’hui terminés. Le chantier de réhabilitation de la friche industrielle, débuté en février, sera complétement achevé à la fin de l’année 2021, afin de permettre aux promoteurs de déposer leurs permis de construire pour bénéficier d’un taux de TVA réduit.

L’exemplarité de l’opération a résidé dans la valorisation des gisements existants avec le réemploi ou le recyclage de la quasi-majorité des matériaux (98,5 %) issus de la déconstruction. Elle a permis de :

  • limiter l’impact sur les ressources : 98,5 % des matériaux ont ainsi été valorisés, en réemployant la majorité des terres présentes sur site, en transformant la citerne à fioul en réservoir d’eau de pluie, en recyclant 96,2 % des déblais de déconstruction et  limitant de ce fait les quantités envoyées en décharge ;
  • réduire l’impact carbone, en limitant les flux et les transports des matériaux/déchets : 96,1 % de ressources ont ainsi été valorisées in situ, évitant ainsi plus de 600 trajets par camions et 32 tonnes d’émissions équivalent CO2 ;
  • développer de la richesse et optimiser les coûts, en réduisant les coûts liés au traitement et au transport des déchets, mais aussi en créant de la valeur  immatérielle sur le territoire : montée en compétence des entreprises locales, développement de filières...

Cette démarche exemplaire, réplicable à l’échelle locale et nationale, s’inscrit dans une volonté commune des acteurs et sera suivie par l’aménagement du nouvel écoquartier, qui combinera à terme : un parc public d’un hectare environ avec la création d’un jardin public frais et d’une terrasse active, une parcelle d’environ 5 000 m2 pour la construction en 2022/2023 d’un groupe scolaire d’une quinzaine de classes, une clinique ophtalmique et un centre de santé, et environ 400 logements sociaux et en accession à la propriété répartis en 8 ilots.

 Approvisionnement durable
 Circuits courts
 Filières locales
 Recyclage
 Réemploi
 Réutilisation
 Territoire
 EIT
 ressources
 matériaux
 réemploi
 recyclage
 valorisation
 déconstruction
 réhabilitation
 friche
 bâtiment
 circuits
 courts
 territoire
 EIT

Modérateur

  • Dernière modération le 11/11/2021 - 21:21

    Auteur de la page


  • Autres actualités

    Plus d'articles

    Sur les mêmes thèmes

     Approvisionnement durable
     Circuits courts
     Filières locales
     Recyclage
     Réemploi
     Réutilisation
     Territoire
     EIT
     ressources
     matériaux
     réemploi
     recyclage
     valorisation
     déconstruction
     réhabilitation
     friche
     bâtiment
     circuits
     courts
     territoire
     EIT