Projet FIREX : Une avancée majeure vers le recyclage des textiles à l’échelle industrielle

 Projet FIREX : Une avancée majeure vers le recyclage des textiles à l’échelle industrielle

Le 7 septembre 2022 à Lille, les différents partenaires français du projet FIREX se rassemblaient pour initialiser le développement d’une filière industrielle de recyclage des textiles en fin de vie. L’objectif du programme s’inscrit dans un désir de basculer vers une revalorisation des textiles professionnels au lieu de les enfouir et de les incinérer.

Plus de 20 000 tonnes de vêtements professionnels réformés et de chutes de production sont enfouis chaque année sur le territoire français, selon une étude du marché des vêtements de travail en France de Businesscoot*. Fort de ce constat :

  • le Centre européen des textiles innovants (CETI) basé à Tourcoing (59)
  • les Tissages de Charlieu (LTC) situés à Charlieu (42)
  • MAPEA à Fraisses (42)
  • TDV Industries basé à Laval (53) 
  • Synergies TLC à Albertville (73)

s’associent, autour du projet ont mis leurs compétences et connaissances uniques dans le cadre du projet collaboratif FIREX afin de préparer la phase industrielle du traitement de vêtements, au travers de trois démonstrateurs :

  • Un démonstrateur de tri et délissage automatisés, pour proposer aux recycleurs une matière triée et délissée, conforme à leurs cahiers des charges
  • Un démonstrateur d’effilochage et de filature, afin de développer la production de fibres recyclées à destination de la production de fils
  • Un démonstrateur de traitement des textiles et de compoundage pour la plasturgie et le polyester

Une nouvelle filière textile française

Soutenu par le Programme d’investissements d’avenir (PIA3) dans le cadre de l’appel à projet « Ecoconception et recyclage des textiles et chaussures et accessoires de mode », le projet FIREX s’inscrit répond à plusieurs enjeux stratégiques majeurs de l’Hexagone. Il aborde en effet la reconquête de la souveraineté économique et industrielle et la transition écologique en proposant une alternative durable à l’enfouissement et l’incinération des textiles. Le projet FIREX permettra également un approvisionnement de matière recyclée en circuit court et local. Enfin, il permettra la mise sur le marché de matières recyclées à prix compétitif qui pourra être réemployé en tant qu’intrant par les producteurs de textiles techniques. Le projet FIREX peut également s’intégrer au volet de la cohésion sociale grâce à une possible création de nouveaux emplois.

Le projet FIREX se déroule sur trois ans afin d’optimiser le processus de production :

  • Une première année d’étude permettra de valider des aspects techniques
  • La seconde année sera dédiée à la mise en place du démonstrateur de tri et de délissage automatisés
  • La troisième année se concentrera sur l’exploitation, l’amélioration et le développement de ces démonstrateurs, afin que la solution puisse être opérationnelle pour une mise en œuvre large en 2023 FIREX est notamment soutenu 

Le CETI ainsi que MAPEA se dotent d’outils permettant le développement de fils, de compounds, et filaments recyclés à hautes performances techniques et à faibles impacts environnementaux. 

 


Crédit Photo : Arnaud Bouissou


Notes :

(*) https://www.businesscoot.com/fr/etude/le-marche-des-vetements-de-travail-france

 Action collective
 Filières locales
 Optimisation des opérations
 Outils et dispositifs
 Recyclage
 Réutilisation
 Valorisation
 filière
 textile
 industrie
 économie circulaire

Modérateur

  • Arthur Bonglet

    Community manager

  • Dernière modération le 29/09/2022 - 16:10

    Auteur de la page

  • Arthur Bonglet

    Community manager

  • Dernière modification de l'auteur le 28/09/2022 - 10:38

    Autres actualités

    Plus d'articles

    Sur les mêmes thèmes

     Action collective
     Filières locales
     Optimisation des opérations
     Outils et dispositifs
     Recyclage
     Réutilisation
     Valorisation
     filière
     textile
     industrie
     économie circulaire